Télévision Les marionnettes ont pris les traits de Kev Adams, Louane, Rihanna, Norman ou encore de Paul Pogba.

Ils font partie des personnages qui ont bercé l’enfance de la génération 90. D’abord diffusés en matinée, Les Minikeums ont ensuite trouvé leur place en après-midi sur la grille des programmes de France 3. Quinze ans après leur disparition de l’antenne, les célèbres marionnettes reviennent sur le petit écran à partir du 11 décembre prochain sur France 4 Celles-ci feront le lien entre les programmes jeunesse de 16 h 30 à 18 h 45, créneau précédemment occupé par Ludo en mode cool (qui bascule en matinée).

Exit cependant les marionnettes, parfaites caricatures de personnalités des années 90, telles que Coco pour Antoine de Caunes, Jojo pour Johnny Hallyday, Gégé pour Gérard Depardieu ou encore Zaza pour Elsa. Cinq nouvelles marionnettes-ados inspirées de la scène médiatique d’aujourd’hui portent désormais le programme. On y retrouve les caricatures de Kev Adams (Keva, le farceur), de Rihanna (Riha, la bad girl), de Norman (Noman, le rêveur), de Paul Pogba (Pog, le sportif) et de Louane (Loulou, la romantique). Les cinq super potes et ainsi leur petite boule de poils nommée Hirsute se retrouvent tous les jours de la semaine après l’école pour discuter de tout dans leur garage de rêve : Des nouvelles technologies à la danse en passant par la mode ou encore le chant. "Quoi de mieux que des marionnettes pour s’adresser aux enfants avec leur langage et ouvrir des possibilités infinies d’histoires, un théâtre où tout est permis sans conséquence", déclare Tiphaine de Raguenel, directrice de l’antenne de France 4. "Les Minikeums, c’est une joyeuse bande pour réenchanter la sortie d’école. Un moment clé de la journée des enfants après des heures assis sur une chaîne à se concentrer."

Celle qui a, en quelque sorte, redonné vie à ces marionnettes n’est autre qu’Alexia Laroche-Joubert, patronne d’Adventure Line Productions (ALP). "Je suis heureuse de voir une marque aussi emblématique que les Minikeums revenir à l’antenne pour faire le bonheur des enfants", explique la créatrice des premières téléréalités telles que Secret Story et de la Star Academy.