Télévision Romain se sert d'Angela pour rendre Lauryne Jalouse, qui se sert de Romain pour faire râler Angela...

BRUXELLES C'est fou le nombre de trucs déments qu'il peut y avoir dans loft story. Nous qui traversons chaque année l'Atlantique pour visionner avant tous les téléspectateurs européens les nouveaux épisodes des Feux de l'amour, nous venons de supprimer notre abonnement auprès de la compagnie aérinenne. C'est que loft story, c'est dix fois mieux que Melrose Place, Cagney et Lacey, Columbo, Top Models, Dallas et 30 millions d'amis réunis.

Au menu de ce programme télé, on retrouve tous les bons ingrédients d'une série à succès. Manipulations, histoires d'amours, trahisons, hypocrisie, jalousie, lutte pour la protection des poules sauvages et un peu d'érotisme. Ces derniers jours, Sandra a pris pour habitude de se trimballer d'un bout à l'autre du loft en sous-vêtements. La miss de son bled a parié que la France entière, ainsi qu'un bout de la Belgique, verrait chacun de ses soutien gorges. Elle nous la joue à la Britney Spears: tout le temps à moitié nue, mais à hurler sur tous les toits qu'elle n'a jamais joué à touche pipi.

Pour les histoires d'amour, de trahisons, d'hypocrisie et de jalousie, on retrouve dans les rôles principaux Romain, Lauryne et, un peu malgré elle, Angela. Explications. Romain était amoureux de Lauryne, mais il n'y avait pas moyen. Par contre avec Angela c'était possible. Il est donc sorti avec la barmaid, mais comme il le disait lui-même, c'est de l'amour tactique. Histoire de l'avoir de son côté au moment des nominations. Comme Lauryne apprécie de moins en moins sa camarade de chambre Angela, (affection partagée), elle a décidé de faire râler la barmaid en `draguant Romain comme une c...´ Petit jeu qui n'est pas vraiment du goût de l'Italienne. J'peux plus encadrer son rire, ni sa tête, ni son c.... Son corps, ses vêtements, son odeur. C'est un truc de ouf!´

Quand on voit ça, Brandon et Brenda peuvent aller se rhabiller...

Le loft: les derniers potins et les archives depuis le premier jour