Télévision
Luc Trullemans avait manqué au début du mois de juin sa convocation à l’Institut Royal Météorologique (IRM), lui qui fait toujours l’objet d'une procédure disciplinaire suite à ses propos. 

Cette fois, l’ancien présentateur météo de RTL a annoncé dans le courant de la soirée d’hier - via Facebook et Twitter - qu’il se présentera bel et bien à la prochaine... Il est en effet convoqué ce mercredi et l’IRM a décidé de ne lui accorder aucun autre report !

« Me Mischaël Modrikamen vient de me téléphoner en Suisse : je dois rentrer en Belgique malgré ma mission Solar Impulse nécessitant ma présence à Payerne ! Nous devons nous présenter ce mercredi à 14 heures à l'IRM pour une audition devant mes supérieurs. Je peux vous dire qu'ici en Suisse et l'équipe aux USA ne sont pas très contents de cette décision », annonce le météorologue. « Je ferai le déplacement aller-retour et nous allons assurer... Ah la Belgique !!! » 

« On avait simplement demandé un report qui nous paraît légitime pendant les vacances, d’autant qu’on souhaite convoquer des témoins, dont l’un vient de l’étranger, et ils refusent le report. L’IRM veut aller de l’avant. Ils estiment qu’une convocation reçue il y a une semaine, c’est suffisant comme délai, et qu’ils doivent apprécier si des témoins doivent être entendus ou non », commente Mischaël Modrikamen

Et de s’insurger : « Au détriment de la réputation de l’IRM, on lui demande d’abandonner la préparation du vol pour revenir d’urgence. C’est une faute grave de l’IRM. C’est clairement téléguidé par M. Mettens - patron de la politique scientifique - et le PS. L’IRM est instrumentalisé, c’est évident. Le PS pose d’ailleurs un autre problème : M. Courard et M. Mettens ont dit que M. Trullemans serait sanctionné. Ils ont déjà préjugé aussi ce qu’ils reprochent dans ce dossier... »

Me Modrikamen ajoute enfin qu’il compte exiger que « l’audience de mercredi soit publique ».