Télévision La nouvelle émission culinaire de la RTBF, avec Fanny Jandrain et Maximilien Dienst, se met aux fourneaux dès aujourd’hui.

Présenté par un duo de choc - l’ex-animatrice de RTL-TVi Fanny Jandrain et l’ex-Top Chef Maximilien Dienst - Max&Vénus est le nouveau pari de la RTBF. Une recette qui semble déjà bien huilée pour ces deux déjantés de la ciboulette.

Après Sans chichis, Vis ta mine ou encore Un gars, un chef, le service public ayant une nouvelle fois mis les petits plats dans les grands avec un décor audacieux, un invité surprise et pas moins de neuf chroniqueuses pour parler cuisine, tendances et actualité culinaire au sens large.

Outre la délirante Pauline dont on vous parlait déjà il y a quelques semaines, d’autres chroniqueuses ont attiré notre attention. À commencer par un visage déjà connu dans le domaine : la pétillante Leslie.

Cette exploratrice et blogueuse culinaire liégeoise officiait déjà dans Objectif Top Chef (aussi sur RTL-TVi) auparavant. Sa particularité ? " Je testerai les objets et ustensiles insolites de cuisine, comme la tendance des glaçons fruités, glisse-t-elle. On dirait que je suis encore un bébé car j’apprends en travaillant !" (sourire)

Entre Bern et Bent

Aux côtés d’une globe cooker (Amélie), d’une féministe (Isabella) déjà entendue dans C’est vous qui le dites ! (Vivacité) ou encore de celle qui a été sacrée meilleure bar tender de Belgique (Hannah), Max&Vénus accueille d’autres chroniqueuses ponctuelles.

Mention spéciale à Cindya, qui se décrit comme " le Stéphane Bern de l’émission " ! Cette chroniqueuse politique sur la Première est réputée pour ses points de vue tranchés. " Je vais mettre en avant des femmes liées au monde culinaire, explique celle qui va décortiquer l’histoire de la gastronomie (comme l’existence d’une confrérie du boudin). Même si un savoir-faire s’est perdu pour certaines choses, les chefs se réintéressent aux trucs rétro. "

And the last but not least, celle qui se dépeint comme l’intello de la bande : Salma. Cette chroniqueuse va s’intéresser aux assiettes du pouvoir et reliera le tout à l’actualité. " Que mangent nos hommes de pouvoir aux dîners d’État ? s’interroge celle pour qui le couscous sucré est souvent réalisé pour porter chance quand on déménage, par exemple. Il y a toujours une histoire et un contexte derrière. Par exemple, le repas entre Justin Trudeau et Barack Obama était très révélateur de leur coolitude . Leur menu ? Homard canadien, poutine et spare ribs à l’américaine ! On aurait jamais imaginé cela de politiques. Ils incarnent un nouveau genre. Comme Macron. "

Max&Vénus, à partir de ce lundi 9 octobre et du lundi au vendredi, à 17 h 05, sur La Deux.