Télévision Fanny Jandrain et Maximilien Dienst ont dévoilé leurs chroniqueuses complètement food.

"Il m’a gavée comme une oie", plaisante Fanny Jandrain au sujet de son complice et ex-Top Chef Maximilien Dienst. En clin d’œil au livre Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus de Paul Dewandre, Max&Vénus semble avoir trouvé les bons ingrédients pour la recette télévisée réussie. À savoir un programme culinaire décomplexé, impertinent et audacieux par ses neuf chroniqueuses éclectiques. Deux pilotes ont déjà été tournés et on confirme le ton décalé de la nouvelle émission ertébéenne.

Mention spéciale, déjà, au chef étoilé mais aussi à la bande de filles qui l’entoure. "J’ai un côté féminin très développé", glisse le trublion Maximilien Dienst, connu pour son franc-parler et ses répliques cultes. "Je ne fais aucune différence entre les sexes, sauf au pieu (sourire) ! Tout ce que je peux vous dire, c’est que certaines chroniqueuses food ont parfois plus de couilles et de cul que la plupart des mecs !"

À commencer par Pauline Saive, chroniqueuse Web, déjà surnommée "la petite sœur de Maximilien Dienst", justement. "Quand j’étais petite, mon père m’a toujours dit que j’étais tombée dans une marmite de shit", rigole cette jeune hyperactive de 25 ans. "Un peu comme Obélix ! On dit que je suis un peu comme Max car je n’ai pas vraiment de filtre, il m’arrive de partir en couilles. Et je suis aussi à la masse dans la vie qu’à la télé. Comme j’adore les comédies musicales, je vois par exemple ma vie comme telle: je chante en entrant dans le métro (sourire) !" Avant de conclure qu’elle adore se déguiser. "Lors d’une chronique web sur des trouvailles au poulet, je me suis déguisée en poulet. J’adore ça. Je vais tester des trucs insolites un peu à la Patrice Carmouze avec Christophe Dechavanne. Il va donc y avoir des accidents (sourire) !

Dans la bonne humeur et sur un ton feel good cher à La Deux, Max&Vénus - qui accueillera aussi des invités surprises chaque semaine - s’annonce donc aussi piquant que la sauce samouraï. Une nouvelle aventure pour la RTBF après Vis ta mine ou encore Un gars, un chef. Mais quelle est la différence avec Sans chichis ? "Ben, je suis hétéro", plaisante Max. "Pas comme Gerald Watelet ! Bon, j’avoue que Fanny doit parfois me recadrer un peu. Enfin, je lui fais croire qu’elle me recadre..." Bref, ça promet !

Max&Vénus, à partir du 9 octobre, du lundi au vendredi, à 17 h 05, sur La Deux.