Télévision "Nous ne sommes pas fâchés", assure toutefois Marc-Olivier Fogiel


PARIS Michael Youn explique mardi qu’il a quitté en direct l’émission "On ne peut pas plaire à tout le monde" de dimanche parce que Marc-Olivier Fogiel l’avait attaqué "en mettant en cause (sa) créativité", et qu’il n’est "pas d’accord pour (se) faire agresser à la télé".

"J’avais préparé un gag et Marco me l’a démoli. Il m’a attaqué en me demandant si j’avais copié ’Jackass’, autrement dit en mettant en cause ma créativité", explique Michael Youn dans un entretien au "Parisien-Aujourd’hui en France". "Je ne suis pas d’accord pour me faire agresser à la télé. Alors, dimanche soir, je suis rentré chez moi." "Maintenant, je pense que je n’irai plus dans ce type d’émissions", ajoute l’humoriste.

"Nous ne sommes pas fâchés", assure toutefois Marc-Olivier Fogiel, qui a parlé "longuement" de l’incident avec Michael Youn au téléphone. "Il avait prévu un numéro qui n’a pas marché, et (...) ça l’a miné", commente l’animateur, qui se dit "triste pour lui".
Après un échange verbal houleux, Michael Youn avait quitté dimanche soir le plateau de l’émission de Marc-Olivier Fogiel, qui a lieu tous les dimanches soirs en direct sur France-3.