Télévision Le Studio 1 du lundi soir va changer de look à partir du 13 février

LASNE Un ton plus impertinent, des débats sur les grands sujets de l'actualité foot et des invités qui n'ont pas peur de se mouiller: la nouvelle mouture de Studio 1 (chaque lundi soir vers 22 heures sur La Une) a de l'ambition. D'autant que c'est Michel Lecomte, chef des services sportifs de la RTBF, qui la présentera. «Je n'ai plus fait d'antenne depuis plus de deux ans. J'essaierai d'apporter mon autorité, mon expérience et mon expertise en jouant un peu au Monsieur Loyal», explique l'intéressé.

Aux yeux de certains observateurs, Studio 1 manquait jusqu'ici de punch et de moyens. «Lorsque Belgacom TV a obtenu les droits du foot belge, l'été dernier, nous avons dû créer cette émission avec les moyens du bord, dans la précipitation. Là, on bénéficiera d'un nouveau studio et d'une équipe complémentaire et compétente», ajoute Michel Lecomte.

Benjamin Deceuninck, qui présentait jusqu'ici l'émission, restera aux premières loges, avec un rôle de chroniqueur. Il réalisera des interviews décalées et dressera des portraits. En revanche, Gilles De Bilde, jugé décevant dans son rôle de consultant, ne fera plus que des apparitions furtives, pour des interviews de joueurs flamands, par exemple. «Pour le reste, nous privilégierons toujours la force de l'image, en décryptant les matches du week-end avec nos deux consultants attitrés (l'incontournable Benoît Thans et le très passionné Stéphane Pauwels, NdlR). Nous analyserons les réactions des médias avec Alexandre Charlier. Et, surtout, nous débattrons des grands sujets d'actualité en compagnie de trois invités différents, issus du monde du foot et en rapport avec l'actualité du week-end...»

A priori, Michel Lecomte ne s'interdit aucun sujet. «On pourra parler du racisme, de la corruption, de l'avenir des Diables Rouges...» Objectif: créer un rendez-vous convivial, proche du public, mélange d'analyses pointues et de magazines, avec un zeste de café du commerce. «Jusqu'ici, l'émission réunissait environ 100.000 téléspectateurs. L'idéal serait, à terme, de doubler son audience. Personnellement, j'estime également qu'il serait bénéfique de la faire passer à 20 h 15 sur La Deux afin de capter l'attention du plus grand nombre. Mais nous n'en sommes pas encore là...»

Ce sera peut-être pour la saison prochaine. Le Studio 1 du lundi est, en tout cas, appelé à rester dans la grille, au contraire du direct de foot du dimanche soir (18 h), qui bénéficie pourtant d'excellentes audiences (plus de 200.000 téléspectateurs en moyenne). «L'accord avec Belgacom TV arrive à échéance à la fin 2006 et tout indique, à ce stade, qu'il ne sera pas renouvelé. C'était le deal de départ et il sera respecté», constate Michel Lecomte. Fort logiquement, Belgacom TV souhaite en effet ne plus partager le gâteau avec des chaînes en clair et désire inciter les amateurs de foot à s'abonner à sa chaîne.

Mais nous n'en sommes pas encore là! «Chaque chose en son temps. Pour l'heure, en plus de ce nouveau Studio 1, nous préparons déjà la prochaine Coupe du Monde où la RTBF retransmettra 64 matches sur 31 jours! Certes, la Belgique ne participera pas à l'événement. Mais nous serons néanmoins omniprésents avec aussi des sujets magazines et des invités en studio autour de Benjamin Deceuninck et Jonathan Bradfer», précise le chef des sports du boulevard Reyers.

© La Dernière Heure 2006