Télévision

Jusqu’au 13 janvier, date de la finale de Miss Belgique 2018 à La Panne, nous vous invitons à découvrir les trente candidates. Aujourd’hui, Jasmien Mollekens. SMS MB07 au 6665.

Quatrième année d’université. Un master en communication d’entreprise. Jasmien Mollekens, 22 ans, est d’Affligem, à côté d’Alost et, lorsqu’on parle avec elle, on croit vraiment qu’elle est francophone. Il y a une explication : "Quand j’étais petite, ma mère me mettait dans une crèche francophone, à côté de son travail." Elle parle aussi l’anglais et l’espagnol.

Son handicap ? "C’est un concours et, moi, j’ai encore trop tendance à mettre en avant les qualités des autres. Je dois encore apprendre à mieux défendre les miennes." Une part du travail d’une candidate est de chercher à susciter les votes : "Moi, j’ai essayé d’engager tout mon village. Je crois que, maintenant, à Affligem, tout le monde sait que je participe à Miss Belgique. Il y a eu un événement qui rassemblait 800 personnes du village. On m’a invitée à monter sur scène. C’était bien."