Télévision

Jusqu’au 13 janvier, date de la finale de Miss Belgique 2018 qui sera diffusée sur AB3, nous vous invitons à découvrir les trente candidates. Aujourd’hui, Cassi Bellavia. SMS MB18 au 6665.

"J’ai toujours suivi Miss Belgique à la télévision. Pour rien au monde, dans ma famille, on n’aurait raté ça. Quand j’étais petite, je me disais : "Un jour, je serai là !" Depuis trois ans, je fais régulièrement des sessions photos et des défilés. J’ai des amies qui ont fait le concours et elles m’ont toutes dit que c’était une expérience magnifique."

À l’âge requis, 18 ans, Cassi Bellavia, de Braquegnies, près de La Louvière, s’est présentée et, d’emblée, elle a été couronnée Miss Hainaut. "Je n’avais jamais fait de chorégraphie. Mais ça n’est pas un obstacle. Mon problème, c’est le néerlandais. Je termine mes humanités avec option langues. J’ai étudié l’espagnol et l’anglais. J’ai même fait une année de chinois. Mais, en néerlandais, je ne suis qu’en première année."

Le voyage des Miss en Égypte a fait des jaloux à la maison : "Mes parents ! Je dois dire qu’ils m’enviaient. Ils travaillent tous les deux dans l’immobilier et, chaque année, avec eux, j’ai fait de beaux voyages : le Mexique, la Bulgarie, la Grèce, Cuba…"

Bellavia, un nom italien. "Maman belge et papa sicilien. Je sais ce qu’on dit des Siciliens, mais c’est exagéré. Ça dépend des personnes."

Cassi a un petit ami footballeur. "Au RAAL, à La Louvière, je le suis partout ! Là, il est un peu jaloux…" Son sport à elle, c’est l’équitation. "Je monte depuis mes 3 ans. J’ai fait des concours. Moins maintenant. Je me contente de belles balades, avec Chanel, ma jument."

© D.R.