Télévision

Ancien Monsieur Météo de RTL-TVi, Luc Trullemans avait lui aussi été mis à la porte de la chaîne privée en 2013 pour avoir publié des propos jugés racistes sur Facebook. 

Celui-ci ne semble cependant pas étonné d’apprendre la nouvelle : "Je ne connais pas la raison de son licenciement mais bon, je ne m’intéresse plus du tout à cette chaîne non plus. À l’époque, Nicolas était très apprécié au sein de RTL (comme moi, d’ailleurs). C’est la direction qui continue à agir comme une dictature !", dit-il, avant d’ajouter : "Je pense et espère que Nicolas, comme tant d’autres qui ont été évincés par RTL-TVi depuis moi, trouvera lui aussi du boulot plus intéressant ailleurs."

Aujourd’hui responsable d’une équipe météo (une passion), Luc Trullemans est en tout cas satisfait de son changement de carrière professionnelle : "RTL-TVi ne me manque pas du tout et je préfère d’autant plus ce travail-ci car ici au moins la direction n’est pas aussi mesquine qu’à l’avenue Georgin !"

Alain Simons: "Certains de mes ex-collègues aimeraient être à ma place"

Son nom est sur toutes les lèvres depuis quelques jours. Licencié de RTL en octobre dernier, Alain Simons rebondit sur la RTBF en animant à partir de ce lundi 23 mars la tranche matinale de VivaCité Charleroi. "Je vous avoue qu’aujourd’hui, certains de mes ex-collègues aimeraient être à ma place et faire le grand saut de RTL vers la RTBF !" Nicolas Buytaers prendra-t-il exemple sur l’ancien présentateur de Coup de dés ?

Nadia Bouria: "Je suis triste pour lui"

Licenciée en octobre 2013 pour cause de "restructuration", Nadia Bouria, ancienne chroniqueuse judiciaire de RTL-TVi (JTAffaires classéesIndices), nous a fait part de son impression quant au licenciement de Nicolas Buytaers : "Je suis triste pour lui, je l’appréciais beaucoup, c’était quelqu’un de très attachant et d’extrêmement talentueux. Je suis d’ailleurs persuadée qu’il trouvera facilement quelque chose d’autre ! Il présentait toujours les films avec finesse et humour", explique l’ex-journaliste devenue avocate, un métier qu’elle adore. "Je ne regrette pas du tout d’être partie de RTL. C’est fabuleux de pouvoir apprendre de nouveau à mon âge (43 ans). Mais s’il y a quelque chose qui me manque, c’est bien la radio !"

Sabine Mathus: "Ça peut déclencher des opportunités"

"Parfois, il faut cette mise au pied du mur pour se remettre en question. Ça peut déclencher d’autres belles opportunités." Tels étaient les propos de Sabine Mathus un an après avoir été mise à la porte de RTL-TVi en 2013 (juste après Nadia Bouria). Également victime d’un vaste plan social, l’ancienne speakerine, présente depuis 1988 sur la chaîne privée, avait déjà mis sa carrière médiatique entre parenthèses pour se consacrer notamment à la politique (elle s’est présentée aux élections communales à Uccle en 2006 sur la liste MR/FDF/MCC), avant de revenir sur RTL-TVi présenter le Face à Face en alternance avec Charlotte Baut.