Télévision L'émission phare de Laurent Ruquier serait-elle arrivée en bout de cycle ? Après onze années d'existence, l'image du talk show a été écornée au gré des clashes. Tant et si bien que la chaîne publique se pencherait sur la suite, et peut-être fin, à donner à l'émission du samedi soir.

Incontournable baromètre des productions médiatiques, les audiences constituent le premier argument invoqué pour justifier cette réflexion. Comme l'indique Catherine Barma à nos confrères du Monde, "depuis le mois de septembre, la moyenne flirte avec les 1,23 million de téléspectateurs, soit 18,6 % de PDA. Le score le plus bas depuis onze ans".

A cette implacable statistique, s'ajoutent les buzz, dont le caractère bad se multiplie ces derniers temps, et une incapacité à évoluer pointée par Thierry Ardisson, l'ancienne tête d'affiche de la deuxième partie du samedi soir sur France 2.

"Le côté tendu et plombant s’amplifie avec le temps. Ça manque de fiesta. C’est de la radio filmée", pointe le présentateur de "Salut les Terriens !".

Une rencontre entre Laurent Ruquier et Delphine Ernotte, la présidence de France Télévisions, est prévue prochainement pour discuter du sort que subira ONPC.

A en croire Le Monde, l'optimisme n'est pourtant pas de mise et de nombreuses questions surgissent dans les têtes pensantes du service public. "Est-ce que le tout-polémique n’est pas passé de mode ? Est-ce que faire du buzz pour faire du buzz relève d’une mission de service public ? Est-ce opportun de multiplier les clashs sur les sujets de société les plus sensibles ? Et, surtout, le duo Barma-Ruquier est-il toujours le bon ?"

A moins que comme l'indique Serge Khalfon, l'ancien réalisateur du programme, l'équipe pourra trouver ce "petit truc qui redonne un souffle à l'émission".