Télévision Malgré l'échec retentissant des Whatfor, groupe créé grâce à Popstars, l'émission de téléréalité récidive...

PARIS Il semblerait qu'en matière de téléréalité, rien ne sert jamais de leçon aux producteurs. Popstars n'échappe pas à la règle. Si la première promotion issue de l'émission avait récolté, et récolte encore aujourd'hui, un certain succès (le groupe L 5 continue en effet de vendre quelques CD), la seconde promotion qui avait vu la formation du groupe Whatfor n'avait malheureusement été capable que d'accumuler les échecs. Les quatre membres du groupe ne s'entendaient pas entre eux, les désaccords portaient sur les photos, les vêtements à porter, le choix des chansons... Finalement, la tournée initialement prévue fut annulée et le groupe est tombé dans l'oubli.

Malgré ces déboires, l'émission Popstars se donne une troisième chance et offre cette année encore la possibilité à des jeunes, désireux de percer dans le milieu de la chanson, de réaliser leur rêve.

La troisième saison de Popstars est donc lancée. C'est reparti pour des heures et des heures de casting, quelques visites dans une bonne dizaine de villes dans lesquelles des dizaines de milliers de candidats vont pousser la chansonnette et tenter de montrer qu'ils ont un potentiel pour devenir des chanteurs.

Les membres du jury qui avaient accepté de se prêter au jeu l'année dernière n'ont pas accepté de rempiler cette année.

Adieu Valery Zeitoun, Elizabeth Anaïs et Bruno Vandelli. Bienvenue à Olivier Nusse, directeur général du label ULM (Universal Music), Roberto Ciurleo, directeur de l'antenne et des programmes de NRJ, et Angie, coach vocal de, entre autres, Céline Dion, Phil Collins et Pascal Obispo...

Ces jurés auront donc pour tâche de désigner, parmi les milliers de candidats qui tenteront leur chance, les quarante heureux apprentis chanteurs qui auront le droit d'intégrer l'Atelier. Le but, cette année, n'est plus de former un groupe de cinq filles comme pour les L 5 ou un groupe mixte, deux garçons et deux filles, comme pour les Whatfor, mais bien de constituer deux équipes.

Bataille entre filles et garçons

Le jury a en effet pour tâche de former un groupe de filles et un groupe de garçons. Sélectionnés séparément, les 20 filles et les 20 garçons auront leurs propres professeurs, uniquement masculins pour les garçons et exclusivement féminins pour les filles. Le groupe ainsi formé pourra être constitué de deux à six personnes. Mais seule l'une de ces deux formations se verra offrir la possibilité d'enregistrer un album.

C'est donc un véritable duel que vont se livrer cette année les candidats et les candidates à l'aventure Popstars. Là encore, c'est le téléspectateur qui va se régaler. A noter que des candidats belges ont tenté leur chance...

Si, sur M 6, les premières émissions ont déjà été diffusées et que l'on connaît les différentes personnes qui feront partie du ou des groupes (informations notamment dévoilées dans le magazine français Entrevue), AB 3 se propose de vous faire découvrir, tous les mardis et mercredis à 20 h 45, les toutes premières images des différents castings. A vous d'essayer de deviner quelles seront les prochaines Popstars...

© La Dernière Heure 2003