Télévision Avec Vews, Eric Boever et Laurent Henrard épluchent l’info de façon originale.

Il y a quelques semaines, les équipes du 15 minutes et du 12 minutes faisaient leurs adieux aux téléspectateurs. Après plusieurs années d’antenne, les deux rendez-vous d’information de La Deux ont été remplacés par un seul JT, le tout nouveau Vews (dont le nom provient de la contraction entre vidéo et news). Diffusée du lundi au dimanche à 22 h 30 sur La Deux (précédé d’un point de 5 minutes à 18 h), cette tranche info "connectée" est portée par une rédaction qui lui est totalement dédiée et au sein de laquelle on retrouve des journalistes radio, télé et web. À la présentation, en alternance une semaine sur deux, Eric Boever, ancien visage emblématique du 12 minutes et Laurent Henrard, journaliste politique de la RTBF qui sera le premier présentateur à démarrer l’aventure à partir de ce lundi.

Depuis quelques mois, La Deux propose également 20.02, un rendez-vous reprenant les meilleures vidéos du web. En quoi Vews est différent ?

Eric Boever :" 20.02 appartient au domaine du divertissement, Views , de l’info. Les deux rendez-vous se rejoindront peut-être parfois au niveau des images insolites. Peut-être utiliserons-nous parfois les mêmes images. Ce sont, en tout cas, deux sphères différentes qui vont se rencontrer."

Laurent Henrard : "On ne balance pas simplement des vidéos que l’on voit sur le web. On va construire des modules vidéo sur base d’une vraie réflexion : qu’est ce qu’il y a dans l’actu ?, qu’est ce qu’on peut faire de différent des JT de la chaîne sachant qu’on va arriver après que tout le monde ait déjà reçu l’info ? Il y aura toute une démarche journalistique de l’information derrière Vews . Ce ne sera pas du tout un deuxième 20.02 mais un tout nouveau défi."

Une équipe de la rédaction info sera donc dédiée à Vews…

Laurent Henrard: "Nous avons fait un appel à candidature au mois de juillet au sein de la rédaction de la RTBF. Six journalistes qui appartiennent aux rédactions info web, télé et radio ont été retenus. Ceux-ci ne participeront plus au JT de La Une mais se consacreront entièrement à Vews . Ils proposeront des sujets et les incarneront. On les verra donc un peu plus à l’écran. La caméra suivra le ou la journaliste en reportage, dans telle ou telle situation."

Pourrait-on toutefois retrouver des sujets de Vews dans le JT de La Une ?

Eric Boever: "Pourquoi pas ! Mais s’ils commencent à le faire, la distinction entre les deux rendez-vous d’info se perdra sûrement. Toutefois, ce n’est pas interdit puisque nous serons toujours en lien avec la rédaction du JT de La Une."

Comptez-vous, grâce à Vews, attirer un public différent ?

Laurent Henrard: "C’est l’objectif effectivement ! On aimerait attirer un nouveau public, tout en gardant l’ancien. C’est pour ça que ces modules vidéo seront diffusés en priorité sur les réseaux sociaux, sur le site info de la RTBF et sur Auvio. Il n’y a pas de surprise, c’est là que le public va d’abord chercher l’info."