Télévision Invitée dans l’émission "On n'est pas couché" de ce samedi 28 janvier, Rama Yade et la chroniqueuse Vanessa Burggraf ont eu une conversation assez mouvementée sur plusieurs sujets, notamment les chances de l'ancienne ministre de gagner les élections présidentielles.

"Ma candidature a été accueillie avec un grand éclat de rire par le système politico-médiatique, mais je m’y étais préparée " a confié la candidate avant d’expliquer qu’elle souhaitait avant tout "faire barrage à marine Le Pen" et changer "les pratiques politiques".

Visiblement perplexe à ce sujet, la chroniqueuse Vanessa Burggraf s'est plusieurs fois demandée "pourquoi elle se présente" en parlant de l'ancienne ministre. La chroniqueuse a ainsi exprimé que, selon elle, Rama Yade avait "zéro chance de gagner".

Agacée, la candidate à la présidentielle lui a répondu en citant Camus: "La bêtise insiste toujours". Une petite citation qui a irrité la journaliste. "Votre réponse est aussi absurde que votre candidature" a lancé Vanessa Burggraf à l'ancienne ministre française.

Rama Yade lui a alors rappellé que Donald Trump, François Fillon et Benoît Hamon n'étaient pas favoris mais sont tout de même sortis en tête de certains suffrages. La candidate ne s'est ensuite pas privée de conseiller à la chroniqueuse de se montrer "un peu plus modeste" et de "laisser les Français choisir".

Parallèlement à ce "clash", on retiendra ce fait plutôt insolite lorsque Vanessa Burggraf s'est faite huée par le public alors que l'ancienne ministre, elle, était applaudie par ce même public.

En effet, le public n'a pas apprécié la question piège de la chroniqueuse lorsque celle-ci a demandé à Rama Yade le montant du RSA (montant de solidarité acrive). "Autour de 500 euros", lui a répondu la candidate. Vanessa Burggraf la corrige sans attendre: "il est en fait de 540 euros" lâche t-elle. "Je suis désolée si je vous ai vexé", reprend Rama Yade... avant de conclure avec ironie "vous chipotez Vanessa".