Télévision Le 14 novembre dernier, Laurent Ruquier recevait Arash Derambarsh, élu français à Courbevoie, et auteur du livre "Manifeste contre le gaspillage".

France 2, comme de nombreuses autres chaînes, avaient chamboulé leur programmation au lendemain des attentats à Paris. C'est donc ce 2 janvier 2016 que l'émission a été diffusée.

Sa bataille a fait d'Arash Derambarsh l’un des fers de lance de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans l’Hexagone. Son action a d'ailleurs porté ses fruits puisque le 21 mai dernier, l’Assemblée nationale votait à l’unanimité un amendement obligeant les grandes surfaces à distribuer leurs invendus à l’association de leur choix.

Egalement invité sur le plateau de l'émission, l’acteur Mathieu Kossovitz, qui a écrit la préface du livre.

Arash Derambarsh explique à un moment de la discussion sur son livre, avoir "fait plier la grande distribution" en faisant voter le Parlement. Le chroniqueur Yann Moix n'a pas apprécié que le politicien s'approprie autant de mérites. Il a d'ailleurs déclaré: "Vous essayez de récupérer une cause qui est incritiquable pour à mon avis en faire profiter votre égo"

Mathieu Kassovitz s'est alors empressé de défendre l'auteur du livre: "T'es complètement à l'ouest, tu dis n'importe quoi. Tu vas chercher des conneries juste pour essayer de démonter un truc qui est indémontable".

Ni une ni deux, Yann Moix lui répond vivement : "C’est un concours d’aboiement ou quoi ? Criez, criez ! Vous avez un regard, j'ai l'impression que vous allez me frapper".

Les regards en disent long autour de la table... Et la tension monte encore davantage.

"Sors des trucs intelligents (...) Pète un coup. Sois normal (...) On lui a fait fermer sa gueule à Yann" continue l’acteur en s'adressant au chroniqueur d'ONPC. Ce dernier parle ensuite de "méthodes d’intimidation" de Mathieu Kassovitz. "Vous voulez me frapper peut-être ? (...) Il est à deux doigts de m’en coller une" ajoute Yann Moix, sourire aux lèvres malgré tout. 

C'est l'animateur Laurent Ruquier qui a dû intervenir pour calmer les tensions et faire régner le calme à nouveau sur le plateau de l'émission.