Télévision

Interview du jeune trublion des Pigeons,pour la première fois en prime time


BRUXELLES C’est le grand soir pour Michaël Miraglia, et toute l’équipe d’On n’est pas des pigeons. Longtemps évoqué, le prime du magazine conso démarre, ce soir, en direct, avec un décryptage du contenu de nos assiettes.

De quoi va-t-on parler exactement ?

“On a été mettre notre nez dans nos assiettes, et je dirais même qu’on a été encore plus loin que ça. On a fait des analyses très poussées de ce que nous mangeons. Nous avons trouvé quelques petites choses assez inquiétantes pour le consommateur.”

Les sujets seront-ils traités plus en profondeur ?

“Non, c’est juste un exercice différent. On va juste un peu plus loin dans nos idées, et puis il y a une thématique à tenir aussi pendant 1 h 30.”

Il y aura des révélations ?

“Il y en aura quelques-unes, mais on ne va pas changer la face du monde. Il y a déjà pas mal d’émissions qui ont été faites ailleurs. Comme 90’ Enquêtes, sur AB3, qui a déjà montré les coulisses des restaurants. On n’a pas voulu jouer sur le sensationnel, mais nous proposons de l’information rigoureuse et de vraies enquêtes de journalistes. On risque d’en reparler après l’émission.”

La case ne sera-t-elle pas difficile ?

“Si. On est conscient que le vendredi soir, c’est la fin d’une semaine de boulot, et les gens aspirent à être divertis. C’est pour cela que l’émission ne fera pas de bourrage de crâne, et fera passer des messages tout en se lâchant un peu plus qu’en quotidienne.”

La concurrence sera rude…

“C’est vrai, mais nous aurons un allié, ce soir. Il fera moche et on annonce de la pluie. Il n’y aura pas la concurrence des premiers barbecues !” (Rires.)

Une quotidienne en télé et en radio, plus un prime. Ce n’était pas une semaine de fou ?

“En radio, c’est Raphaël Scaini qui a pris la relève toute la semaine sur VivaCité. Et pour la télé, les 3 derniers numéros de la semaine ont été enregistrés la semaine dernière.”

Le direct et le prime time, le stress est à son maximum ?

“Non. J’ai l’expérience du JT et de Au quotidien qui étaient en direct. Tout devrait bien se passer…”

© La Dernière Heure 2013