Télévision Pauline Saive, la chroniqueuse déjantée de Max&Venus, est le nouveau visage de Juste à temps sur la Deux.

"Comme je travaille sur l’émission Max&Vénus qui se tourne dans les studios KeyWall à Charleroi, je me fais maquiller et coiffer dans la pièce où Marie-Pierre Mouligneau passe de temps en temps pour faire son brushing", raconte Pauline Saive au sujet de son arrivée dans la quotidienne météo et info-trafic de La Deux. "Et la madame météo que tout le monde connaît me dit que je serais bien le genre de fille que la RTBF recherche pour Juste à temps, et que je devrais postuler."

Et voilà, grâce à l’œil aiguisé de Marie-Pierre Mouligneau, la jeune chroniqueuse de 26 ans devient la nouvelle "miss météo" de la RTBF. "Je dirais plutôt la miss embouteillages", sourit celle qui officiera, à 17 h 57, entre Max&Venus et Vews. "Je n’aurais pas pu être Miss Belgique car je ne remplis pas les critères (rire) ! Ils cherchaient à bousculer un peu en me donnant une case un peu plus libre le mercredi. En ne déconnant pas trop car ce sont des infos sérieuses, mais un peu comme faisait Fanny Gillard (la présentatrice de D6bels on Stage qui est aussi son ancienne prof de théâtre de rhéto, NdlR), un truc un peu décalé et rigolo."

À l’antenne dès le 15 décembre

Pour le côté décalé, la RTBF a vu juste. "Depuis que je fais Max&Venus , je vis un rêve de petite fille", confesse celle qui a envie d’aller vers le stand up l’année prochaine. "Je passe mes journées à me déguiser, j’adore ça, et à raconter des blagues. Et en cherchant des informations, j’ai l’impression d’être de plus en plus intelligente aussi (sourire) !"

Issue de l’IAD, Pauline Saive a aussi étudié la peinture-sculpture à Maastricht. Rien à voir avec la météo. "Mais Juste à temps n’est pas que de la météo, c’est totalement autre chose", insiste celle qui est en formation à partir de ce mercredi au centre Perex à Namur. "Enfin, je ne vais quand même pas annoncer des accidents en étant déguisée en clown (sourire) !"

"J’écris des chroniques un peu humoristiques mais Max&Venus est enregistré. Ici, c’est du direct", conclut celle qui fera sa première apparition le 15 décembre.

"Ma patte ? Rester moi-même. Si je fais un truc qui ne me correspond pas entièrement, je m’en voudrais d’avoir fait un truc qui n’était pas moi si ça ne se passe pas bien. Moi, j’aime bien donner des infos pour mes copines. Quand je dis : courage sur la route ! Je suis sincère. Je sais que c’est chiant de se taper une heure de bouchons car je le fais tout le temps. Je compatis, j’apporte de la proximité et pas juste un personnage figé qui dit qu’il y a des embouteillages. Je compatis si tu te gèles le cul et que tu mets ton pyjama une pièce le soir. T’es peut-être moche mais tu as chaud (sourires) !"