Télévision Les grilles d’été sont lancées. Que retenir des programmes de RTL et de la RTBF ?

Durant l’été, les chaînes reprennent des forces, vident les cartons dans lesquels elles stockaient quelques programmes, testent quelques nouveautés (depuis dimanche, Got to dance avec un démarrage satisfaisant), et, surtout, se triturent l’esprit pour la rentrée. Quelles erreurs à ne plus commettre ? Comment surprendre ? Quelles bonnes idées de la saison 2014-2015 se sont au final révélées mauvaises ? Petit bilan de l’année (scolaire) télé écoulée. En commençant par les tops…

LES TOPS

Sur RTL-TVi

Les valeurs sûres ont confirmé leur statut. L’amour est dans le pré, présenté par Sandrine Dans, reste un rendez-vous incontournable au bout de six saisons, avec des audiences dépassant parfois les 600.000 téléspectateurs. Assurément l’une des émissions les plus attendues de la rentrée ! Le mardi soir s’est révélé gagnant pour RTL qui bénéficiait aussi en première partie de soirée (vers 19h45) des excellents scores des Orages de la vie. Dont les prochains numéros sont déjà en préparation. Stéphane Pauwels a réussi à fédérer aussi bien sur le plan du divertissement que sur celui du sport, puisque son arrivée aux commandes de la Champions League a débouché sur des records d’audience (record aussi pour Anne Ruwet et l’Europa League). À quand un talk foot pour l’animateur ? Joli coup de poker aussi pour la chaîne privée qui a confié à Jean-Claude Defossé (ex-ertébéen) le magazine polémique Dossiers tabous. De jolis scores pour la première émission surtout, mais pas l’assurance d’un retour à la rentrée, selon le principal intéressé.

Sur la RTBF

Les Belges ont retrouvé le goût de l’Eurovision. (Merci Maureen et Jean-Louis… et surtout Loïc Nottet !). Près de 600.000 téléspectateurs francophones pour la finale à Vienne et deux millions de Belges au total. Le service public a aussi rempli son rôle en proposant des magazines historiques de qualité. Les documentaires de Retour aux sources, de même que les ponctuelles Sur les traces de… Jolis succès aussi pour les fictions françaises telles que Clem, Profilage, Meurtres à,…


LES FLOPS

RTL et la RTBF ont chacune proposé de nouveaux concepts pas convaincants…

Quelques nouveautés sur lesquelles les chaînes belges avaient parié en début de saison ont fait flop…

Sur RTL

Diffusé sur Plug RTL (en France sur M6), et annoncé comme le grand concurrent de The Voice, Rising Star s’est vautré sans ménagement. La débâcle a été telle que certains épisodes du télécrochet n’ont pas été diffusés. Soit la chronique d’un flop annoncé. Sauf peut-être pour Plug RTL qui a battu ses audiences moyennes (mais faibles).

Aventure un peu plus compliquée pour Je le savais , le jeu (pas vraiment intellectuel) présenté en prime-time sur RTL-TVI. L’émission enregistrée par Jean-Michel Zecca, mais coprésentée en direct par Sophie Pendeville n’a pas trouvé une place régulière dans la grille de RTL, ne parvenant donc pas à fidéliser son public.

Enfin, Albert 2 , la série inspirée-de-la-réalité-mais-bon-c’est-une-fiction-quand-même, diffusée deux ans après la Flandre, est passée presque inaperçue il y a quelques semaines…

Sur la RTBF

Le concept des caméras cachées est un peu suranné mais La Une a tenté l’expérience, en vain, avec Ça n’arrive pas qu’aux autres .

Grosse déception aussi du côté de Reyers avec la mise sur antenne d’un concours culinaire (encore un !) Duels en cuisine qui n’a jamais convaincu (un peu plus de 150.000 téléspectateurs) au point d’être reprogrammé dans l’indifférence en deuxième partie de soirée.

Enfin, The Voice Belgique saison 4, après un bon démarrage et l’effet de curiosité provoqué par les nouveaux coaches, a perdu en fin de parcours 100.000 téléspectateurs par rapport à l’année dernière. Une saison 5 serait celle de la dernière chance.