Télévision Le projet appelé à remplacer Les décodeurs s’appelle La règle des 3. Mais à trois semaines de la rentrée, l’émission de débat n’a pas de présentateur !

La rentrée télé, c’est demain. Ou presque… Dans un peu plus de deux semaines, les chaînes de télé auront dévoilé leurs nouvelles grilles de programmes et, avec elles, les quelques émissions appelées à créer l’événement. L’année dernière, à pareille date, la RTBF et RTL-TVI se disputaient, sur papier, le titre de débat dominical le plus attendu. Chaque chaîne présentait sa grande nouveauté : Christophe Deborsu et son C’est pas tous les jours dimanche du côté du privé (l’émission reprendra le 28 août prochain) et Les décodeurs dans la version jeune de Florence Hainaut du côté de Reyers. L’émission n’a pas convaincu sur la durée et la journaliste quittait carrément la RTBF en juin dernier.

Un grand chantier se déroulait dès lors sous les pieds du service politique de la RTBF. Selon nos informations exclusives, Johanne Montay (responsable donc du pôle politique de la RTBF) a remis, avant ses vacances, un nouveau projet d’émission de débat à ses patrons. Intitulé La règle des trois, le programme dominical de la mi-journée aurait même jusqu’à son logo, prêt donc pour diffusion. Mais il y a un hic, et pas des moindres : l’émission se cherche toujours un présentateur, un journaliste de préférence.

À l’heure actuelle, et à moins d’un mois donc de la mise sur antenne du successeur des Décodeurs, la RTBF n’a toujours pas trouvé la personnalité adéquate pour porter cette Règle des trois, dans laquelle le (jeune) citoyen tiendrait une place prépondérante, au côté du politicien. Une émission de débat qui glisserait un peu vers le talk de société donc. Deux ou trois journalistes auraient été approchés, ces dernières semaines, dont Ophélie Fontana (déjà très occupée avec notamment le 15 minutes au quotidien) et Thomas Gadisseux (habitué du genre après Mise au point). Le nom de François Heureux aurait aussi été cité. Mais tous ont refusé l’offre. Quelque chose clocherait-il donc dans le projet? Ou un présentateur aurait-il trop à perdre en animant le grand rendez-vous du dimanche, désormais vu comme "casse-gueule" avec des audiences en déclin?

Seule certitude aujourd’hui quant au casting de cette nouvelle émission dominicale, ô combien importante d’un point de vue stratégie politique, pour une chaîne de télé : Baudouin Remy n’en sera plus. Exit l’équipe des Décodeurs, sauf Pierre Kroll qui devrait rempiler pour cette saison. La RTBF se chercherait encore un sniper, profil très plébiscité à la télé française.

Il reste quelques jours au service public pour trouver sa (ou ses) perle(s) rare(s) qui adhérera au projet. À moins que Johanne Montay, déjà très prise par sa fonction de chef du service politique et à l’origine du projet ne décide finalement de le porter jusqu’au bout… c’est-à-dire jusque sur antenne.