Télévision On a assisté aux répétitions de Boeing Boeing, la pièce du Télévie, dont la tournée démarre ce samedi.

Attachez bien vos ceintures car, à partir de ce samedi, les animateurs de RTL-TVI vont vous faire décoller de votre fauteuil avec Boeing Boeing, la nouvelle pièce du Télévie (dont pratiquement toutes les dates sont déjà sold-out). À quelques heures de l’embarquement pour une première soirée de rire et de bonne humeur, Maria del Rio, Sandrine Dans, Sandrine Corman, Olivier Leborgne et Sophie Pendeville se retrouvent sur la scène du Waux Hall de Nivelles pour répéter et boucler les derniers détails techniques.

Arrivés en "last minute", les animateurs de la chaîne privée ont à peine le temps d’enfiler leur costume et de se repoudrer le nez que Jean-Pol Andret, metteur en scène de la pièce, donne le coup d’envoi de la répétition. Michael Miraglia et Sophie Pendeville ouvrent le bal. Lui en tant que Bernard, un don juan qui s’amuse à collectionner les conquêtes, elle en tant que Janet, une hôtesse de l’air aux goûts culinaires particuliers (elle mange des saucisses de Francfort avec de la chantilly) et qui s’avère être l’une de ses trois fiancées. L’animatrice de Go for Zero a d’ailleurs adopté un accent américain qu’elle manie à la perfection.

Pratiquement aucune bafouille, l’équipe, qui carbure au jus de pomme (de l’alcool dans le spectacle), est prête à accueillir son public. Tour à tour, les animateurs se regardent monter sur scène et rient aux éclats, surtout lorsque Olivier Leborgne et Sophie Pendeville se retrouvent en train de s’embrasser fougueusement sur le canapé. Ou encore quand Sandrine Corman et Maria del Rio - que les spectateurs pourront découvrir dans une nuisette rouge - s’énervent respectivement en allemand et en espagnol.

À l’entracte, les rideaux rouges se ferment. Jean-Pol Andret, qui a attentivement suivi la pièce de son fauteuil, rejoint ses poulains sur scène pour un premier débriefing. Parmi eux, on retrouve également Sandrine Dans, épatante dans son rôle de Berthe, la bonne dépressive qui n’en peut plus des situations délicates dans lesquelles Bernard, le maître de maison, la met à cause de ses aventures diverses. Elle le répète d’ailleurs : "Ce n’est pas une vie pour une bonne !"

"Pour cette pièce, on se donne à fond", nous explique Michael Miraglia qui a été le premier à connaître son texte par cœur. "Ça n’a pas été facile mais c’est pour la bonne cause. Le fait de monter sur scène nous donne une sorte d’adrénaline. On n’a envie que d’une chose : commencer la tournée !"

Les animateurs se remettent ensuite en place pour attaquer la deuxième partie de la pièce, celle où tout se dénoue et pendant laquelle les spectateurs risquent bien d’être surpris.

>>> En savoir plus

Boeing Boeing:

Du 13 janvier au 26 mars 2018. Il reste encore des places pour le 6/02 à Bruxelles, le 18/02 à Rochefort, les 22 et 23/02 à Namur et le 26/03 à Liège. Infos et réserv. sur www.ticketmaster.be

© DEMOULIN BERNARD
 
© DEMOULIN BERNARD

A vendre ! Des tenues d'hôtesses au mobilier

Vous avez envie de vous approprier le mobilier présent sur la scène de Boeing Boeing ou encore l’un des costumes des comédiens ? Pour la première fois, le Télévie rend cela possible. En effet, cette année, à partir du 13 janvier et jusqu’au 16 mars, une vente aux enchères sera organisée. Les plus généreux pourront peut-être repartir avec l’un des douze lots mis en vente. De la mappemonde aux fauteuils en passant par les costumes d’hôtesse de Sophie Pendeville, Maria del Rio et Sandrine Corman. De quoi se faire plaisir tout en faisant un geste pour la bonne cause.


>>> Infos sur le site du Télévie: www.televie.be