Télévision

La présentatrice a été empêchée par sa direction de se rendre sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche, sur la chaîne d'en face..

C'est rien de dire que le racisme fut l'un des mots clés de la (triste) actualité belge cette semaine, entre l'éclatement du scandale Schild en Vrienden et le coup de sang médiatisé jusqu'au bout du monde de Cécile Djunga, victime de commentaires racistes répétés depuis un an. La présentatrice de la météo de la RTBF, par ailleurs humoriste, a reçu des marques de soutien tous azimuts, tout au long de la semaine. Y compris émises depuis l'avenue Georgin, où RTL-TVi a, à plusieurs reprises, exprimé son indignation face aux commentaires subis par la pétillante Cécile.

Mais la guerre des chaînes a toutefois repris ses droits... Christophe Deborsu, présentateur sur TVi du talk dominical "C'est pas tous les jours dimanche", avait en effet booké la présence de Cécile Djunga dans son émission de ce dimanche midi. Sauf qu'elle a dû décommander, par pression de la direction de la chaîne du service public. Christophe Deborsus a en effet expliqué, en direct ce midi, que Cécile Djunga avait donné son accord pour venir témoigner sur le plateau de RTL mais qu’"en pleine nuit", elle a été interdite par la RTBF de venir sur le plateau. "Dont acte", conclut le présentateur de RTL avant de lancer son débat.

Devenue porte-parole un peu malgré elle d'une vraie dérive sociétale, Cécile Djunga a eu tout loisir d'exprimer son ressenti, ces derniers jours, sur les canaux de la... RTBF.