Télévision La 2e salve de casting pour remplacer Anne Goderniaux à la fin du mois aux JT du week-end de la RTBF a eu lieu hier. Thomas Gadisseux, un nouveau favori.

Il y a deux semaines, nous vous révélions en exclusivité les noms des favoris au poste de joker de Julie Morelle le week-end. Anne Goderniaux ayant décidé d’arrêter ses remplacements au JT de la RTBF - qui prenaient place une fois par mois et les jours fériés -, la RTBF a donc organisé il y a peu un grand casting pour trouver celui - car le choix se porte uniquement sur un journaliste masculin - qui s’installerait dans le fauteuil très prisé sur La Une, déjà, apprend-on de source sûre, lors du dernier week-end de septembre.

Si les noms de Benjamin Bradfer (habitué à l’exercice avec la coprésentation du 15 minutes sur La Deux), Quentin Warlop (la valeur montante de l’info) et de Sébastien Pierret (qui a positivement étonné lors de son casting) étaient cités il y a quelques jours parmi les favoris au poste, d’autres noms allongent la liste depuis hier. À Reyers, lundi, s’est en effet tenu un deuxième et dernier casting de présentateur de JT, auxquels se sont présentés 11 journalistes du service public. Au total, ils sont 20 à avoir tenté leur chance à la présentation des infos. Mais seulement une poignée d’entre eux sortiraient aujourd’hui leur nom du lot, peut-on vous révéler en exclusivité.

Parmi ceux qui se sont présentés à ce 2e casting, on retrouve deux têtes habituées de l’antenne sur la RTBF : Thomas Gadisseux et Sacha Daout. Les deux hommes partagent un point commun qui n’est pas anecdotique : la présentation des débats du dimanche. Le premier a été à la tête de Mise au point, tandis que le 2e présentera À votre avis dès le 18 septembre (après une mise en bouche réussie dimanche dernier avec une émission spéciale consacrée à Caterpillar qui a réuni près de 120.000 téléspectateurs). Mais avec ses nouvelles responsabilités dominicales, on imagine mal Sacha Daout se coiffer en plus de la casquette de joker du week-end. Thomas Gadisseux resterait, lui, un choix judicieux et d’expérience.

Reste que d’autres journalistes, familiers aux téléspectateurs de La Une, ont marqué leur intérêt lundi. Parmi eux, on comptait David Bertrand (que les familiers du 6-8 ont découvert dans un autre exercice), les reporters Martin Bilterys et Laurent Henrard ou encore François Heureux (un temps pressenti pour présenter Matin Première). Les choix semblent multiples. Mais, stratégiquement, il ne serait pas impossible que deux noms, au lieu d’un seul, soient finalement choisis dans les prochains jours.