Télévision Sébastien ne s’attendait pas du tout à être éliminé de Koh-Lanta.

Coup de théâtre, ce vendredi, dans Koh-Lanta . Contre toute attente, c’est Sébastien, routier du Nord, qui a finalement été éliminé lors du Conseil. Ce qui l’a surpris ? Que Maxime vote contre lui… " J’étais persuadé que Maxime avait fini ses stratégies et votait au plus méritant. Quand on a vu craquer Tiffany, ça nous a fait drôle et je pensais réellement qu’il allait voter contre elle, réfléchir avec sa tête. Ca n’a pas été le cas. Je suis vraiment surpris, déçu et en colère vis-à-vis de Maxime ", explique Sébastien qui n’est pas en accord avec l’image arrogante que Fabian et Maxime véhiculaient de lui lors du huitième épisode. " C’est un ressenti que Fabian et Maxime ont de moi. Ils m’ont créé cette image. Mais ça ne correspond pas du tout à ce que je suis dans la réalité. Je ne peux pas en vouloir aux jeunes de penser cela puisqu’ils ne me connaissent pas vraiment. "

Est-ce que vous pensez qu’à l’intérieur de Koh-Lanta, c’est chacun pour soi ?

"Non, j’essaye d’avoir des paroles et des valeurs. Avec le recul, je me dis d’ailleurs que je n’aurais pas été prêt à tout pour gagner les 100.000 euros. J’aurais préféré sortir du jeu que faire sortir Romain, par exemple."

Comme Tiffany dans ce dernier épisode, avez-vous déjà pensé à abandonner Koh-Lanta ?

"Ca ne m’a jamais traversé l’esprit même si j’ai culpabilisé au moment de l’appel. J’ai compris que je faisais subir Koh-Lanta à ma femme. Mais, j’avais réellement envie de montrer à mes enfants que même si c’est dur, il ne faut jamais abandonner."

Vous donnez un peu l’exemple à vos enfants en quelque sorte…

"Oui, c’est d’ailleurs pour ça que je me suis inscrit. Je voulais qu’Alexandre, mon fils de vingt ans, qui n’a pas de travail et qui a tendance à vite baisser les bras, ait un déclic. Et finalement, c’est un peu comme si j’avais gagné Koh-Lanta parce que, désormais, il veut créer sa propre boîte. Avec son frère Maxime, ils veulent également s’inscrire à la prochaine saison de Koh-Lanta ."