Télévision L’animatrice partage les commandes de De quoi je me mêle ! avec Cécile, sa maman.

"Elle n’a jamais été animatrice, mais elle aurait pu l’être !" nous confie Sophie Pendeville à propos de Cécile, sa maman, qui fera ses débuts à la télévision ce vendredi, au côté de sa fille, à la présentation d’un De quoi je me mêle ! spécial Fête des mères. "Ça va être un véritable défi mère-fille", continue l’animatrice qui a énormément de points communs avec sa maman. "On se ressemble beaucoup, mais elle est pire que moi ! (rires) Comme moi, elle est très sociable et n’a pas de filtres. Si je suis si décomplexée, c’est grâce à elle ! Physiquement, on se ressemble un peu, mais on a surtout les mêmes mimiques. Je ne m’en fais donc pas pour l’émission de ce vendredi, elle sera une bonne coanimatrice. J’ai hâte de voir ce que ça va donner."

C’est d’ailleurs Cécile, animatrice pour jeunes à l’époque, qui a donné le goût de l’animation à sa fille. "Elle m’a filé le virus !" lance Sophie Pendeville qui ne fête pas forcément la Fête des mères. "Pour moi, la Fête des mères, c’est tous les jours ! Je n’attends pas forcément le Jour J pour dire à ma mère à quel point je tiens à elle ou pour lui faire des petites attentions."

Quelle relation entretenez-vous avec votre maman ?

"En vieillissant, notre relation évolue. Nous sommes toujours très proches et fusionnelles. Elle voit directement quand je ne suis pas dans mon assiette. Elle me bluffe à chaque fois avec ça !" (rires)

Prenez-vous tous les jours des nouvelles l’une de l’autre ?

"Non, pas forcément. Nous sommes deux femmes très indépendantes. Mais, quand on se voit, on fait une mise au point." (Sourire)

Demandez-vous conseil à votre maman lorsque vous devez prendre une grande décision ?

"Non, pas du tout. S’il y a bien une chose que ma maman m’a apprise, c’est d’être indépendante. Elle est au courant de ce que je fais et elle respecte mes choix. Elle me fait confiance à ce niveau-là."