Télévision Les élèves ont suivi leurs premiers cours, même si ce ne sont que les cours préparatoires...

HÉLÉCINE Près d'un mois après la rentrée des classes des apprentis chanteurs français, les Belges ont suivi le même exemple. Les vingt candidats à l'aventure Star Academy belge ont pris samedi pour la première fois le chemin de l'école. Un chemin qui s'annoncera très court pour la moitié d'entre eux puisque, dès vendredi prochain, ils ne seront plus que dix à pouvoir réellement suivre les cours de la Star Academy.

C'est d'ailleurs avec un petit rappel des enjeux que leur première journée de cours a commencé. Leur directeur, Plastic Bertrand, les a accueillis dès leur entrée au château; après un petit discours de bienvenue, les élèves se sont vu rappeler que le taux d'échec au cours de cette première semaine de cours préparatoires était de 50%. Il leur faudra donc s'accrocher et donner le meilleur d'eux-mêmes afin de convaincre les professeurs de leur laisser continuer l'aventure Star Academy.

Leur première journée de cours fut bien remplie. Ils ont débuté la journée par le cours de gymnastique dispensé par Olivier Bovy. Plus qu'à un entraînement, c'est à un test d'aptitude physique que les élèves se sont livrés. Ils ont dû rejoindre deux pans de murs opposés d'une salle, à un rythme de plus en plus soutenu. Les élèves avaient la possibilité d'arrêter dès qu'ils le souhaitaient. Après un passage par les douches, les élèves se sont ensuite rendus au cours de technique vocale, avec, d'entrée de jeu, une consigne importante de la part de leur professeur Pierrette Entcada: `Un bon chanteur doit savoir ouvrir la bouche, mais s'il n'a rien à dire, il vaut mieux qu'il la ferme.´ Voilà qui est ferme et élégant.

Durant le cours, les élèves, organisés en petits groupes en fonction de leur voix et de leur capacité vocale, ont chanté l'un des morceaux du répertoire de Michel Fugain: Chante. Serait-ce cette chanson qui sera l'hymne de la Star Academy belge?

Quoi qu'il en soit, durant le déjeuner c'est de tout autre chose que les élèves discutaient. Profitant de cette pause de midi pour faire plus ample connaissance, l'un des élèves, Jo, a tout de suite prévenu ses camarades de classe qu'il était intolérant et que, malgré son respect de l'autre, il refusait généralement les compromis. Jean-Yves est, quant à lui, un personnage drôle et capable d'une grande dérision. Tout comme Lionel qui semble prendre un grand plaisir à suivre les cours. Du côté des filles, il serait difficile de ne pas remarquer la pétillante Caroline et de ne pas craquer pour Angélique.

La journée s'est terminée avec le cours de danse dynamique donné par Pina Ferrante. Les élèves ont quitté l'académie en chantant: Chante, la vie chante...

Reste à savoir lesquels pourront encore chanter la semaine prochaine après les sélections des professeurs.

© La Dernière Heure 2002