Télévision

Il n'apprécie pas la façon dont la chaîne a acheté Sagas. Eddy De Wilde répond

PARIS Stéphane Bern a appris par La Dernière Heure/Les Sports que RTL-TVI allait bientôt interrompre la diffusion de Sagas. Il ne cache pas qu'il s'en réjouit: `J'ai fait prévaloir mes droits. L'acte de RTL-TVI m'est préjudiciable en Belgique. Cette chaîne a acheté les émissions d'il y a deux ans et a coupé mes plateaux en les remplaçant par d'autres. Je trouve cette façon de faire ridicule. En Belgique, de nombreux téléspectateurs ont regardé Sagas sur TF 1 et savent ce que je suis par rapport à ce produit. Je me suis plains auprès de mon producteur Jean-Louis Remilleux qui n'était pas au courant de cette revente. Lui-même s'est donc retourné contre TF 1 International qui traite avec l'étranger. Et qui a dû faire passer le message à Bruxelles. Je ne suis que l'animateur de Sagas. Je précise que je ne touche rien sur ce genre d'opération. Je pourrais être aussi producteur, mais je n'en ai ni l'envie ni le savoir-faire. Je préfère me concentrer sur mon job de journaliste.´

Eddy De Wilde, directeur des programmes et de l'information de RTL-TVI, tombe des nues lorsqu'on lui fait part du mécontentement de Stéphane Bern: `Lorsque j'ai acheté Sagas à TF 1, j'ai exprimé clairement mon intention de mettre à l'antenne une présentatrice de chez nous, ce qui me semblait davantage adapté à notre public. C'est donc avec l'accord de TF 1 que j'ai effectué cette modification. J'ai acquis les treize premiers numéros. Je ne suis pas allé plus loin actuellement parce que cela n'a aucun intérêt de proposer des sujets que TF 1 a programmés l'été dernier. Il est possible que, sur base de ce que vous me dites, TF 1 refuse de me céder la suite. On verra. Sagas est un bon produit qui nous intéresse toujours. Le jeudi, dans cette tranche-horaire, nous recueillons 20% de part de marché alors que, avant, au même moment, nous en avions 11 ou 12. Je souligne enfin que, ni par lettre, ni par téléphone, Stéphane Bern n'a pris contact avec moi pour me faire part de sa visible irritation. Et j'imagine qu'il n'a jamais vu nos Sagas.´