Télévision

Stéphane Pauwels en avait émis le souhait à de nombreuses reprises: un talk dédié au foot, c'est l'émission télé qu'il rêvait d'orchestrer. Et il n'a pas attendu trop longtemps que les choses viennent à lui, il les a provoquées! C'est ainsi que, lundi, le site Carrément Steph sera mis en ligne et inauguré par le lancement, dès 13 heures, d'un talk-show, Rien à foot! Une émission de près d'une vingtaine de minutes, forcément sans langue de bois, qui décryptera les moments marquants du week-end sur la planète foot.

Pour lancer sa webtv, Steph s'est entouré de sa bande. Les habitués du rendez-vous radiophonique du dimanche (100% Steph sur Bel RTL) entoureront l'animateur dans un Rien à foot hebdomadaire que les internautes pourront voir et revoir à l'envi sur le site www.carrementsteph.be. Parmi les chroniqueurs qui débattront sur la webtv, citos notamment Thibaut Roland, Walter Baseggio, Fred Herpoel ou encore John Baete.

Steph prend son envol

A quoi les férus de foot doivent-ils s'attendre, dès lundi 13h? Quelques heures avant La Tribune sur La Une, Stéphane Pauwels, que l'expérience MyTéléfoot (sur la platerforme de TF1) a probablement inspiré, sera en première ligne pour débattre, presque à chaud, des matches de foot (belge et international) qui auront émaillé le week-end. Avec cette touche indéniablement "Pauwels": la liberté de ton. On imagine en effet très mal l'animateur se lancer en solo pour servir un projet trop polissé ou consensuel. Ca devrait pas mal balancer autour du ballon rond!

Stéphane Pauwels ne quitte pas pour autant RTL. Selon nos informations, le développement du projet personnel de l'animateur se serait fait en totale transparence avec la chaîne. Steph ne prend donc pas totalement son indépendance, il ajoute une large corde à son arc.

Car le football ne sera pas le seul sport qui sera commenté sur la platerforme. Dans les semaines à venir, il sera question de hockey, de basket, de tennis, d'athlétisme et on en passe. Avec les regards de sportifs professionnels qui déshabilleront eux aussi leur discipline. Un regard particulier sera en outre porté aux sports féminins...

Bref, le bébé de Stéphane Pauwels qui naîtra ce lundi à 13 heures sur le web risque de faire parler de lui..