Télévision

Suspendue de CNews jusqu’à la fin de la campagne présidentielle pour avoir signé une pétition féministe anti Front National, la journaliste a réagi sur Twitter. 

"Tous les jours des journalistes/editorialistes d’extrême droite déroulent le programme du FN dans dans des médias et ça ne gêne personne." 

Avant de remercier ceux qui la soutiennent et d’évoquer un poème du résistant français René Char: "Les désenchantés silencieux ont ouvert le chemin, ils nous obligent."