Télévision

Le trio sera réuni ce soir pour un multilive détonnant

BRUXELLES Comment pimenter un multilive un soir d’Halloween? En offrant des bonbons aux arbitres? En jetant des sorts aux gardiens pour augmenter le nombre de buts inscrits? Belgacom 11 + y a peut-être pensé, mais a préféré profiter de la nuit la plus effrayante de l’année pour ressusciter le trio cathodique le plus détonant de ces dernières années.

Ce soir, Benoît Thans et Marc Delire seront accompagnés sur le plateau du Multilive dès 20h10 par un certain Stéphane Pauwels. “Comme au bon vieux temps” , s’enthousiasme Marc Delire. “J’ai toujours voulu le faire, j’y tenais. Cela va être assez comique de voir comment ils ont évolué.”

Cette fois-ci, pas question d’analyse à froid, place aux coups de chaud du direct. “Le lundi, c’est un peu facile de dire qu’un tel est bon ou mauvais. Là, c’est du direct, il faut dire les choses en prenant plus de risque. Ce n’est pas simple sur le Multilive et je suis certain que la formule va encore s’améliorer avec eux. Après, on verra comment cela va fonctionner et on tirera les conclusions ensuite si cela ne se passe pas bien. Mais je suis certain que cela se passera bien.”

Ce soir et samedi, le trio sera donc en plateau, avant sans doute de poursuivre l’aventure régulièrement. Dans quel état d’esprit ont-ils accueilli cette reformation? “Stéphane a été très enthousiaste, Benoît a dit ‘pas de problème’”, explique le journaliste de Belgacom 11 + qui ne craint pas les clashes. “Vous savez, j’ai déjà eu des moments chauds avec l’un et l’autre. J’attends d’eux une prise de position la plus objective possible, mais je compte sur eux pour ne pas se freiner. Après, les gens se sont aussi fait une fausse idée de leur rivalité, de leur opposition qui a été montée en épingle. C’est vrai qu’entre ces deux-là, c’est un peu comme entre l’eau et le feu. Chacun connaît le football à sa manière. Et je suis persuadé qu’on peut jouer sur leurs antagonismes pour avoir quelque chose d’intéressant à offrir aux téléspectateurs. Ils peuvent être complémentaires.”

Ne reste plus qu’à trouver la bonne formule. “Pour reprendre l’expression à la mode” , s’amuse Delire “c’est à moi de devoir trouver l’équilibre entre les deux, le tout sans langue de bois” . Histoire de pimenter un peu le Multilive.



© La Dernière Heure 2012