Télévision La sixième saison du télécrochet démarre ce mardi soir sur La Une. Une candidate a déjà retenu notre attention.

Cette année est particulière pour The Voice Belgique qui compte désormais parmi ses coaches les deux rappeurs français Big Flo&Oli. Pas étonnant donc que les candidats suivent le mouvement en offrant des prestations provenant d’un univers musical que l’on avait encore rarement eu l’occasion de rencontrer dans le télécrochet belge… Enfin, jusqu’au premier Blind de la saison, ce mardi soir.

En effet, les téléspectateurs de La Une auront l’occasion de rencontrer Tyana Plewacki, une jeune chanteuse de 18 ans, qui a choisi d’offrir aux coaches, au public et aux téléspectateurs de The Voice Belgique sa plus belle version rappée de Fancy, morceau d’Iggy Azalea.

Cette dernière lui ouvrira-t-elle les portes des Duels ? Tyana l’espère et a d’ailleurs une préférence en ce qui concerne les coaches avec qui elle aimerait travailler par la suite. "J’aimerais être dans l’équipe de BJ Scott ou dans celle de Big Flo&Oli", confie celle qui, bien qu’elle adore rapper, peut se frotter à plusieurs styles de musique. "Mon répertoire est très vaste. Ce qu’il faut avant tout, c’est que la chanson me touche." La preuve : c’est en interprétant une chanson d’Amy Winehouse que la jeune femme, parfaite bilingue, a obtenu son pass pour les Blinds.

Bercée par la musique de son papa depuis toute petite, Tyana a accepté que son parrain l’inscrive à The Voice Belgique pour voir ce qu’elle était "capable de faire au niveau musical". "C’était la première fois que je passais à la télévision (les enregistrements des Blinds se sont déroulés il y a quelques semaines NdlR.) et ça ne m’a pas stressée plus que ça. Je suis plutôt impatiente de voir le résultat", explique celle qui vit actuellement à Avignon et suivra ses premiers pas dans l’émission depuis le Sud de la France en compagnie de ses proches.