Télévision The Voice Belgique connaît son moins bon démarrage toutes saisons confondues. Le programme reste, toutefois, en tête des audiences de mardi soir.

Qu’elle ne fut pas notre surprise, ce mercredi, en découvrant les audiences du premier Blind de The Voice Belgique. Seuls 448.714 téléspectateurs ont suivi le coup d’envoi de la septième saison du télécrochet, soit environ 30.000 têtes en moins que l’année dernière. Si la chute paraît insignifiante - le programme est resté leader mardi soir -, elle fait en sorte que l’émission connaît son plus mauvais démarrage, en terme de nombre de téléspectateurs, toutes saisons confondues (voir graphique ci-contre). Le meilleur lancement de The Voice Belgique reste, encore aujourd’hui, celui de la cinquième saison (remportée par la Carolo Laura Cartesiani) avec 546.480 téléspectateurs.

Contactée par nos soins, Nathalie Pierard, porte-parole de la RTBF, tempère. " S’il y a une diminution du nombre de téléspectateurs, les parts de marché liées aux démarrages du télécrochet restent relativement stables. Nous sommes très contents de ce premier épisode. " Ce premier Blind a, en effet, rassemblé 27,6 % de parts de marché contre 28,1 % en 2017, 30,4 % en 2016, 28,6 % en 2015, 27,2 % en 2014, 26.9 % en 2013 et 23,9 % en 2012.

Qu’est-ce qui explique cette baisse d’audience ? Les raisons peuvent être diverses… " Le nombre de téléspectateurs disponibles diminue de manière globale. Il est donc important de voir si celui-ci continue à baisser avec les semaines ou pas ", continue Nathalie Pierard qui ajoute qu’il faut également prendre en compte la concurrence qui était de taille mardi soir avec Esprits Criminels sur RTL-TVI, Star Wars Épisode V sur TF1 et Tous… pour la musique sur France 2.

On peut aussi imaginer que le télécrochet ne correspond peut-être plus à son public cible qui se veut plus jeune (notamment avec l’arrivée dans le jury d’artistes comme Vitaa et Slimane) et qui n’entretient pas forcément un lien étroit avec la télévision. " C’est l’éternel problème qui concerne tous les programmes d’aujourd’hui. Les adolescents ne regardent plus la télévision, ou pas plus de deux heures d’affilée. Et il est très difficile d’aller les chercher. Nous sommes toutefois très actifs sur les réseaux sociaux. L’émission suscite un nombre de partages et de likes importants. Des détails qui ne sont pas à négliger… " Les ados et les Belges de manière globale ont également tendance à se tourner vers d’autres moyens de consommation comme Auvio (dont les 5.700 vues pour ce premier Blind sont toutefois moindres que celles de l’année dernière) et la vision en différé. "Les Blinds et les Duels sont davantage regardés en différés que les Lives car il y a plus de surprises et parce qu’ils fédèrent plus de monde. "

Le phénomène The Voice Belgique est-il en train de s’épuiser ? Finira-t-il aux oubliettes d’ici quelques années, voire quelques mois ? " Je ne pense pas, conclut la porte-parole. Il faut bien se rendre compte que nous sommes à la septième saison de The Voice Belgique. On s’était d’office dit que les chiffres allaient baisser. Mais après une si longue existence à l’écran, ces résultats sont satisfaisants et on espère qu’ils continuront à l’être par la suite."