Télévision Doublé gagnant pour Amélie mais perdant pour Mélisande.

The Voice Belgique a un air de déjà-vu pour Amélie et Mélisande et pourtant seule l’une des deux jeunes femmes a gagné sa place pour les duels.

Après avoir été éliminée lors de la deuxième saison du télé-crochet, Amélie Willame a finalement remporté cette dernière session de blinds haut la main. À quelques secondes de la fin de la chanson As long as you love me de Justin Bieber, les quatre fauteuils rouges "I want you" se retournent. La Carniéroise de 19 ans fond en larmes dans les bras de Stanislas, qu’elle choisira comme futur coach. Alors que les équipes des membres du jury sont remplies, elle est ce qu’on appelle l’exceptionnel treizième buzz de cette quatrième saison, le coup de cœur. "Je me suis arrêtée de chanter tellement j’étais émue. J’ai encore du mal à réaliser", explique Amélie

"Après mon passage à la deuxième saison de The Voice Belgique , certaines personnes de mon école m’ont tabassée par jalousie , nous confie alors la jeune femme bouleversée. J’ai vraiment hésité à me représenter au concours car je ne voulais pas revivre la même expérience. J’ai même failli ne pas me représenter au blind. J’ai finalement décidé d’affronter ma peur et me suis réinscrite pour montrer que ce qu’il s’était passé ne m’arrêterait pas de chanter. Tout s’est bien passé, j’ai eu ma petite vengeance…"

Déjà candidate à la saison 3 de The Voice Belgique, Mélisande Vittoz a, quant à elle, eu moins de chance ce mardi soir. La jeune femme de 22 ans n’a toujours pas réussi à taper dans l’œil du jury. "J’avoue qu’après ce double échec, ma motivation est un peu retombée, confie Mélisande. Je suis déçue mais je trouve surtout dommage que les coaches ne se retournent plus pour donner des conseils aux sortants."