Télévision La chaîne C8 a été sanctionnée suite au canular homophobe ayant eu lieu dans son émission phare animée par Cyril Hanouna.

Le CSA explique avoir reçu 47.000 plaintes au sujet de cette séquence diffusée par TPMP dans un communiqué de presse.

Si l'émission n'est pas momentanément interdite d'antenne, elle a toutefois écopé d'une amende de 3 millions d'euros. Prenant une voix efféminée, Cyril Hanouna avait contacté en direct des jeunes hommes, pensant répondre à une simple petite annonce de rencontre. La conversation était en réalité écoutée en direct par plus d'un million de spectateurs. Le principal intéressé avait fini par reconnaître une "maladresse".

"L’animateur a, tout au long de cette séquence, eu recours à de nombreux clichés et attitudes stéréotypées sur les personnes homosexuelles. Le CSA a estimé qu’en diffusant cette séquence, la société C8 a gravement méconnu le principe de respect de la vie privée, ainsi que son obligation de lutter contre les discriminations", lit-on dans le communiqué de presse.

TPMP avait déjà été privé de publicité durant 3 semaines, une décision qui faisait suite à deux dérapages de 2016 (une caméra cachée avec un faux mort et un geste déplacé de Cyril Hanouna envers une de ses chroniqueuses). Un manque à gagner estimé à l'époque entre 5 et 10 millions d'euros.

Si l'on rajoute cette nouvelle somme, l'addition devient plus que salée pour la chaîne.