Télévision

Dans Gloire et fortune, ce soir à 20 h 45, un participant se fait piéger et ignore que les autres candidats sont des acteurs

BRUXELLES On accuse souvent la téléréalité d'être tout... sauf la réalité. Les candidats sont manipulés, les images sont sélectionnées au montage, les votes sont truqués et on en passe. Visiblement, les producteurs de Gloire et fortune (ce soir à 20 h 45 sur Plug TV) ont décidé de pousser la critique jusqu'à son paroxysme. «Ah, nos émissions sont truquées! Eh bien, tant qu'à faire, faisons réellement une fausse émission.»

Dans Gloire et fortune, 10 candidats s'affrontent ainsi pour gagner 40.000 euros. Sauf qu'il n'y a en fait qu'un seul vrai candidat, Mathieu étudiant en informatique. Il pense que ses 9 colocataires participent comme lui a un jeu télé. Il s'agit en fait de 9 acteurs qui caricaturent les grands archétypes de candidats que l'on peut voir dans des émissions comme Loft Story, Koh-Lanta, ou encore Star Academy. On croise par exemple Eddy le gay ou encore Barbara la stratège. La vie de Mathieu dans la villa est définie par un scénario établi par avance dans les moindres détails par deux scénaristes. Tout est mis en oeuvre pour piéger le candidat réel. Mathieu se rendra-t-il compte de la machination dont il est victime? Comprendra-t-il qu'il est, malgré lui, le héros d'une énorme farce? Se soumettra-t-il sans réagir aux épreuves caricaturales qui lui sont imposées? C'est ce que l'on découvrira au fil des semaines. Pour présenter tout cela, la production a fait appel à Pierre Dhostel, M. Téléachat, très drôle dans sa parodie de présentateur qui se prend au sérieux. Reste à voir si l'émission fera le plein de téléspectateurs sur Plug TV. En France, lors de son passage sur M 6, l'audience n'a pas été au rendez-vous. Preuve que le public préfère peut-être ne pas savoir lorsqu'il se fait berner.

© La Dernière Heure 2005