Télévision

Tatiana Silva, Miss Belgique 2005, a présenté son premier bulletin météo, hier, sur la RTBF. Réaction à chaud

BRUXELLES Surprise (ou demi- surprise, le transfuge étant dans l’air) hier pour de nombreux téléspectateurs de la RTBF : c’est Tatiana Silva qui était aux commandes de la météo. L’actualité météorologique étant bien chargée en ce début de semaine, Miss Belgique 2005 aura fait une entrée remarquée ! Un nouveau joker au sein du service météo qui assurera les remplacements, suite à l’éviction de Valérie Thys. Voici les premières impressions de Tatiana…

Comment êtes-vous arrivée à la présentation de la météo ?

“Cela fait plusieurs mois que le projet est en cours. Je travaille dans un magasin de vêtements et j’y ai croisé Marie-Pierre Mouligneau. Elle m’a demandé si j’étais intéressée pour faire des remplacements à la présentation de la météo. Cela tombait plutôt bien, car je désirais refaire de la télé. J’ai envoyé mon CV, j’ai passé un casting et j’ai ensuite suivi une formation.”

Quel genre de formation ?

“Tous les lundis et tous les mardis, j’avais des cours de météo. Il faut apprendre la technique car à la RTBF, c’est nous qui dessinons nos cartes. Météo Service nous donne les informations et nous devons construire le bulletin météo. Et contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, nous n’avons pas de prompteur, il y a beaucoup d’improvisation. Il faut bien se positionner face à la caméra et aussi travailler avec un fond vert.”

C’est compliqué de travailler sans véritable carte ?

“Oui, surtout quand vous devez montrer une ville sur la carte ! Mons n’est pas Tournai, donc il faut gérer. Il faut penser à cela mais en même temps à son texte, une averse n’est pas de la pluie comme une chute de flocons n’est pas de la neige ! C’est assez difficile.”

Êtes-vous une fidèle de la météo ?

“Je regarde la météo à des moments bien précis. Comme maintenant où nous sommes face à des situations particulières. Je visionne la météo pour savoir si je pourrai prendre ma voiture le lendemain ou en été si je prévois d’aller passer une journée à la mer. Mais je ne regarde pas tous les jours. J’ai des horaires qui changent souvent et je ne suis pas toujours chez moi.”

Comment vous sentiez-vous avant ce premier bulletin ?

“Stressée ! Et je le suis toujours ! Je n’ai rien su avaler. Les gens à la cafétéria me disaient : “Ah, c’est le fameux régime des Miss, ça.” Mais non, c’était le stress !”

Vous êtes à la RTBF, mais on a plus l’habitude de voir les anciennes Miss sur RTL…

“Je pense que j’ai toujours été une Miss Belgique atypique, et cela se confirme encore maintenant ! Je suis différente. Et cela montre qu’au-delà d’être Miss, si on a un potentiel télé, on peut travailler sur d’autres chaînes.”

La météo avant de viser d’autres émissions ?

“J’ai toujours voulu faire de la télé et la météo est une chouette opportunité, un vrai challenge. C’est plus dur que d’annoncer des programmes télé de la soirée, les gens font plus attention à vos propos. La météo me suffit amplement mais pourquoi pas, dans dix ans, si j’en ai l’opportunité, présenter une émission ou un talk-show ?”



© La Dernière Heure 2009