Télévision

Les lecteurs de La Dernière Heure l’avaient prédit… Après un parcours sans faute, Valentine Brognion, candidate de l’équipe de Matthew Irons, a été sacrée gagnante de la septième saison de The Voice Belgique, ce mardi soir, en remportant 51 % des votes, contre 49 % pour Jeff, talent de B.J. Scott. "Je n’arrive pas encore à réaliser ce qui m’arrive. Ça me paraît irréel", confie l’étudiante en ingénierie de gestion âgée de seulement 20 ans.

Une belle victoire mais pas une revanche pour la Lensoise qui avait été recalée aux Blinds du télécrochet belge, il y a trois ans. "Je ne me suis pas réinscrite à The Voice Belgique dans l’optique de prendre ma revanche. Je suis revenue pour trouver le coup de pouce qui pourrait me faire avancer dans la chanson et je pense que je l’ai bien trouvé ", explique Valentine qui avoue avoir très peu dormi depuis la grande finale. "Je suis vraiment désolée mais je suis très fatiguée. Il faut dire que depuis hier, ça n’arrête pas. Aujourd’hui, j’enchaîne les interviews mais j’adore ça. Ça me permet de rencontrer de nouvelles personnes et de papoter."

Il faut dire que la jeune femme a déjà dû, à plusieurs reprises, faire face aux médias lorsqu’elle se produisait avec Black Paws, duo qu’elle formait avec un certain Antoni Garzon Joli et qui a donné naissance, en 2016, à un premier EP intitulé Chasm. "On a vécu une chouette expérience en duo mais on s’est séparé parce que j’avais envie de faire ma musique ", nous explique Valentine. Si le groupe est dissous, vous pouvez toujours retrouver ses morceaux sur des plateformes comme Spotify ou iTunes…

Êtes-vous contente d’avoir vécu cette expérience avec un coach tel que Matthew Irons ?

(...)