Télévision

Ce samedi soir sur France 2, les téléspectateurs attendaient quelques mots sur l'affaire qui a fait trembler les médias cette semaine. En effet, samedi dernier, sur le plateau de l'émission, la chroniqueuse Christine Angot et l'invitée Sandrine Rousseau ont connu des échanges assez violents. 

Christine Angot s'était mise hors d'elle en entendant Sandrine Rousseau expliquer qu'une cellule contre le harcèlement et les violences avait été mise en place avec "des gens formés pour accueillir la parole". Pour rappel, Sandrine Rousseau, ancienne élue écologiste qui accuse Denis Baupin d'agression sexuelle, était invitée à parler de son livre "Parler" dont le but est de "lever le tabou sur les violences sexuelles et les violences faites aux femmes". La romancière a, pour rappel, été victime d'inceste de la part de son père.

Alors que des scènes de pleurs ont été diffusées sur la chaîne, France 2 a préféré conservé les images de la chroniqueuse quittant le plateau violemment.

L'animateur Laurent Ruquier a tout de même tenu à lire un message avant le début de l'émission diffusée une semaine après la polémique. Un message de 90 secondes dans lequel il revient sur le comportement de sa chroniqueuse et sur les réactions qui se sont enchaînées.