Télévision

Le diffuseur public a lancé un concours entre cinq webséries. Les internautes joueront le rôle des jurés.

Dans le prolongement du succès de « Typique »- websérie sur le quotidien d’étudiants belges lambda dont la troisième saison a débuté début novembre-, la RTBF entend intensifier son offre en la matière. Suite à un appel à projets ayant généré plus de 40 dossiers, cinq intrigues ont été sélectionnées. Mis à part le format de 5 minutes maximum, aucune contrainte n’était spécificiée aux participants que cela soit tant au niveau de la thématique que du genre. Dans un premier temps, chaque équipe a perçu 10.000€ pour développer son pilote. Pour la websérie vainqueur à l’issue des votes, la récompense s’élèvera à 100.000€ servant à faire éclore une première saison (au moins 10 épisodes) diffusée au printemps 2015.

Comment voter? Pour participer, les internautes ont le choix : Le « like » ou le partage de leur(s) coup(s) de cœur sur Facebook. Chacune de ces actions comptera pour un vote. La websérie qui comptabilisera le plus grand nombre d’interactions (via les partages et les « likes » ) sera annoncée victorieuse. Les votes se clôturent ce vendredi (21/11) à midi.

Les cinq webséries en lice:

  • Euh
  • Karla's World
  • L'Arche de Joé
  • Le Neuvième Mois
  • RDVS insolites

© D.R.
Benoit (Mathieu Debaty à gauche) est incapable de poser le moindre choix. Même commander une bière se révèle un calvaire. D.R.

"Difficile de se démarquer de Bref"

Rencontre avec Brieuc de Goussencourt, le réalisateur de "Euh", dont le personnage central est sujet à l’aboulie, soit l’incapacité de se décider.

Avec son montage rythmé, son côté décalé et un rôle principal largué dans la vie, votre websérie rappelle Bref, le format court de Canal+. Un choix assumé ?

"C’est évident que le shortcom de Kyan Khojandi a clairement influencé notre produit. Vu notre thématique sur la génération des trentenaires en perte de repères dans un monde en perpétuelle agitation et notre volonté de susciter des effets comiques, c’était difficile de se démarquer de Bref, qui a révolutionné le genre. Mais il y a cependant plusieurs différences majeures : pas de voix-off et un côté « belge » clairement revendiqué. La principale influence relève plutôt de l’univers de la BD -comme Pascal Brutal, un personnage de l’univers Fluide glacial- dont provient Benjamin Dessy, notre scénariste."

C’est votre première expérience dans ce type de format, quelles sont les spécificités pour réaliser une websérie ?

"En cinq minutes, on se doit d’aller à l’essentiel. Pour concilier cette rapidité narrative tout en créant une ambiance, en instaurant des émotions, le tout sans tomber dans des schémas caricaturaux, il y a un gros travail d’écriture en amont. De plus, on ne veut pas être simplement drôle mais aussi aborder des questions existentielles et dans ce petit laps de temps, on doit faire preuve d’inventivité pour y parvenir. C’est un sacré challenge."

Remporter ce concours, ça signifierait pour vous…

"Euh… Avant tout, une opportunité de travailler ! 10 épisodes, c’est 4-5 mois de boulot assuré. Mais ne pensez pas qu’on roule sur l’or, il y a énormément d’éléments à financer (matériel, acteurs, etc…) et si 100.000€ ça peut faire rêver, ils sont rapidement dépensés. D’autre part, sans vouloir jouer le frotte-manche de service, à travers son pôle séries, la RTBF se révèle très dynamique et encourage beaucoup de projets à se développer, ça serait génial d’en faire partie. Et puis l’aspect interactif qu’ils ont mis en place qui est très intéressant : le public pourra participer à la conception du scénario."


"Euh", ça raconte quoi?

Benoît, 28 ans, interprété par Mathieu Debaty, souffre d’aboulie. Concrètement, il est incapable de faire des choix. Que cela soit pour choisir une bière au bar ou trouver une femme, Benoit se laisse à chaque fois submergé d’angoisses à l’idée de ne trouver la solution optimale. Aidé par un ami à reconnaître son handicap, il va accepter de participer à une thérapie de groupe. Mais comme disait Jean-Paul Sartre, " Choisir de ne pas choisir, c’est encore faire un choix"

Scénario : Brieuc de Goussencourt, Grégory Beghin, Benjamin Dessy

Réalisation : Brieuc de Goussencourt

Production : Grizzly Films

Style : Dramédie

© D.R.
Brieuc de Goussencourt sur le tournage de son pilote. D.R.

Les autres webséries en compétition

L’Arche de Joé

Joé (Charly de Witte) et Aujourd'hui (Kody) se voient confier une mission impossible: sauver l'humanité. Ces deux allumés devront accueillir les plus beaux spécimens de la race humaine dans leur arche avant la fin du monde. De nombreuses guest-stars sont au casting comme Jean-Luc Couchard ou encore James Deano.

Scénario : Charly De Witte, Kody Kim, Thomas François

Réalisation : Thomas François

Production : Kings of Comedy

Style : Websérie à sketchs


Karla's World

Erico Salamone incarne une drag queen star de la jet-set et confidente des stars. Au sein de sa boite hyper select, Georges Clooney, Stromae en passant par Lady Gaga viennent participer à des « consultations intimes. » Surréaliste.

Scénario : Paul Servaes, Erico Salamone

Réalisation : Kris Debusscher

Production : Ristretto Films

Style : Mockumentaire


Le neuvième mois

Sarah et Adrien, parents d’un nouveau-né prématuré, disposent d’un mois avant que leur nourrisson ne quitte le service de néonatologie. Une période en proie aux doutes et durant laquelle ils établissent une to-do list à réaliser durant ce 9e mois. Une véritable course contre la montre démarre.

Scénario : Remy Hespel

Réalisation : Remy Hespel

Production : Patrick Séverin, Cindy François (Instants Production)

Style : Drame humoristico-familial


RDVS insolites

Quand le virtuel mène au réel. Dans RDVS insolites, on découvrira une multitude de personnages qui passent de rencontres virtuelles sur internet à un premier rendez-vous dans la réalité. Là, tout peut basculer, buguer ou au contraire curieusement tilter!

Scénario : Bruno Pradez, Lisou Dehenau

Réalisation : Bruno Pradez

Production : 16/9 Productions

Style : Comédie de mœurs