groupe G

CSKA Moscou

chances de l'emporter
★★☆☆☆

Sur sa lancée de la saison dernière ?

Le CSKA Moscou retente sa chance. Après cinq échecs consécutifs en phase de groupe, les Armeytsy (Hommes de l'armée) vont essayer d’atteindre les huitièmes de finale pour la première fois depuis l’édition 2011-12. Les hommes de Viktor Goncharenko, l’entraîneur biélorusse à la tête du club depuis 2016, étaient parvenus à se hisser à la troisième place du groupe en 2017-18 après avoir terminé bons derniers lors des quatre éditions précédentes. Cette performance avait été suivie d’un excellent parcours en Europa League où les Moscovites avaient atteint les quarts de finale. Le CSKA Moscou peut donc espérer poursuivre sur cette lancée. D’autant que le groupe G n’est pas le plus relevé de cette 64e édition de la Champions League.
Le club ne s’est toutefois pas renforcé durant le mercato avec la perte, notamment, d’Aleksandr Golovin, parti à l’AS Monaco. Renouveler l’exploit de l’édition 2009-10 paraît donc assez improbable pour les Armeytsy. Le CSKA était sorti deuxième de la phase de groupe, grâce notamment à un partage 3-3 sur le terrain de Manchester United, avant d’éliminer le FC Séville en huitième de finale et de tomber face à l’Inter, futur vainqueur, au tour suivant.

Le joueur à suivre

Igor Akinfeïev

Text de remplacement

Le gardien de but, formé au club, évolue au plus haut niveau avec le CSKA Moscou depuis 2003. Joueur le plus capé de l’histoire des Armeytsy avec plus de 550 matches, Igor Akinfeïev peut également se targuer de posséder une énorme expérience en Champions League. Le gardien de but du CSKA Moscou a en effet disputé 82 rencontres en C1, tours préliminaires compris. Mais Igor Akinfeïev possède aussi un record un peu moins enviable. Le gardien a ainsi enchaîné 43 rencontres de Champions League en encaissant toujours au moins un but, avant de réaliser son premier clean-sheet dans la compétition en plus de onze ans contre Benfica en novembre 2017.
Le destin d’Igor Akinfeïev a toutefois basculé l’été dernier. Gardien de but de l’équipe nationale russe lors de la dernière Coupe du Monde, il a été le héros de tout un peuple en propulsant le pays hôte en quart de finale. L’homme aux 111 sélections avait écœuré les Espagnols lors des prolongations et de la séance des tirs aux buts. Igor Akinfeïev va retrouver certaines de ses victimes du 1er juillet, tels que Sergio Ramos ou Isco, lorsque le CSKA Moscou rencontrera le Real Madrid dans cette phase de groupe de la Champions League. Le gardien de but sera de nouveau condamné à l’exploit s’il veut retrouver l’ivresse des matches à élimination directe.

B.Boul

Champions League - CSKA Moscou