La maman d’Isabelle Caro s’est suicidée

S.L. Publié le - Mis à jour le

Show-biz

Christian Caro confie également que la maman d’Isabelle a mis fin à ses jours la semaine passée

PARIS Il y a plusieurs jours, nous vous faisions part du décès d’Isabelle Caro, ce jeune mannequin anorexique qui avait créé la polémique en posant nue. Dans une interview accordée au site 20minutes , son papa revient sur les circonstances de son décès.

Christian Caro confie également que la maman d’Isabelle a mis fin à ses jours la semaine passée. “À la base, elle s’est sentie coupable d’avoir fait hospitaliser ma fille à Bichat. Ma fille ne voulait pas aller dans cet hôpital parce qu’elle avait déjà été une fois aux urgences et ne comprenait pas qu’ils refusent une transfusion à une dame de 70 ans parce qu’il fallait garder le sang pour des jeunes. Mais les pompiers l’ont envoyée à Bichat, donc mon épouse s’est sentie responsable. Elle avait ce poids sur la tête, une culpabilité énorme”.

Le papa de la jeune comédienne accuse les médecins d’être responsables du décès d’Isabelle. “Elle a été hospitalisée pour un mal de ventre. Sur demande de ma femme, elle a été emmenée par les pompiers à l’hôpital Bichat, à Paris. Elle a expliqué aux médecins ce qui se passait et leur a parlé de sa maladie. Les médecins ont dit : ‘On va faire des examens mais pour ne pas que vous soyez gênée, on va vous endormir’. Chose qu’ils n’auraient jamais dû faire. Isabelle est décédée le 17 en début d’après-midi. Elle est morte parce qu’ils l’ont débranchée. Deux médecins nous ont pris à part avec ma femme dans un bureau et nous ont dit : ‘Vous savez, de toute façon, votre fille n’avait pas envie de vivre’. Ils l’ont abrégée. Il fallait faire vite parce qu’il y a du monde qui attendait …” Son père confie cependant que la jeune femme ne désirait pas mourir. “J’étais scandalisé. Mais on n’a pas à discuter avec ces gens-là, ce sont des techniciens et il n’y a aucune discussion possible. C’est ‘On la débranche parce qu’il y en a d’autres qui arrivent’. En plus ma fille n’avait qu’une envie : vivre” .

Au lendemain du décès de leur fille, ses parents ont pris la décision de déposer plainte auprès du procureur de la République à Paris pour homicide involontaire.



© La Dernière Heure 2011
Publicité clickBoxBanner