Le compte Facebook d'Aurore De Geest piraté

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Show-biz

La première dauphine de Miss Belgique a vécu une vilaine après-midi


MONS Il s'agit sans aucun doute DU couple glamour 100% wallon de ces derniers mois. Georges-Louis Bouchez, tête de liste MR à Mons et beau gosse de la politique belge d'un côté et Aurore De Geest, première dauphine de Miss Belgique 2012 de l'autre.

Sauf que de couple, il ne semblait plus être question. Les deux tourtereaux réglaient en tout cas leurs comptes sur Facebook en ce début d'après-midi. Aurore De Geest y est en effet allée d'un statut passé en "célibataire" et d'une "pique" foudroyante quelques instants plus tard : "Comme quoi, les politiciens sont donc tous bien des menteurs."

S'en suivaient des dizaines de commentaires où l'on retrouvait comme leitmotivs les demandes de Georges-Louis Bouchez d'arrêter cet étalage sur la place publique et les plaintes de la belle Aurore, qui accusait son "ex" de l'avoir trompée à plusieurs reprises.


Un démenti posté dans l'après-midi

Quelques (longues) minutes après cette altercation publique, un démenti a été posté par Aurore De Geest : "Suite à vos nombreux sms et surtout les appels de Georges-Louis alors que j'étais occupée, je viens de réaliser ce qui vient de se passer sur mon compte. Je suis toujours bien avec Georges-Louis Bouchez et c'est vraiment scandaleux de nous avoir fait ça !"

Georges-Louis Bouchez nous a ensuite contactés pour démentir formellement toute rupture ou autre coup de publicité mal placé. Une chose est certaine, la dispute avait été plutôt bien simulée. Jugez plutôt (morceaux choisis) :


Aurore De Geest : "Les choses sont au contraire très simples. Est-ce que tu as passé la nuit à l'hôtel avec quelqu'un d'autre que moi ? Oui.
Est-ce que tu as été dormir avec quelqu'un d'autres que moi ? Oui.
Est-ce que cette personne te reconduit chez toi ? Oui.
Est-ce que tu m'as menti pendant plus de quatre mois ? Oui.
Est-ce que dans un sms tu lui as dit être amoureux d'elle ? Oui.
Est-ce tu as dit que tu allais régler la situation avec moi d'ici le 10 mai ? Oui.
Est-ce que tu m'as affirmé d'avoir plus de contact depuis presque un mois alors que tu lui envoies plusieurs sms par jour ?
Est-ce que cette personne m'a invité à la rencontrer pour que je puisse lire tous les sms et prendre des photos de ceux-ci pour pas que tu puisses nier par la suite ? Oui.

Alors franchement, tu as surement des circonstances atténuantes du genre, je cite, "mais j'ai été faible", mais "je t'aimais même quand je faisais ça". maintenant, si tu continues dans la mauvaise foi ou a essayé de te dédouaner, tu es encore plus horrible que je ne le pensais et franchement, c'est minable."


Georges-Louis Bouchez : "Aurore, tu as oublié de spécifier qui est cette personne, les circonstances et tu sais très bien qu'une bonne partie de ce que tu écris n'est pas exact du tout.

Je ne cherche pas à me dédouaner. Je me bats pour toi, tu le sais. Et tu sais tout ce que je t'écris pas sms. Car cela ne concerne que nous.

Maintenant, ce que les gens en pensent ne m'intéresse pas. La seule chose qui m'intéresse c'est toi. Donc cet étalement ne change rien pour moi vis à vis de toi."

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner