Brabant Wallon La vague de vols à Ittre a fait exploser les moyennes l’année dernière

La zone de police Ouest Brabant wallon (Tubize, Ittre, Braine-le-Château et Rebecq) vient de présenter le bilan de ses activités pour l’année écoulée. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que les forces de l’ordre ont été particulièrement sollicitées en matière de cambriolages en 2017 avec une importante hausse de 14 % des faits (tentatives comprises) ! Au total, on passe de 286 faits en 2016 à 327 l’année dernière.

Les habitants de l’ouest de la Jeune Province doivent-ils être inquiets par cette hausse ? Pas vraiment ! En effet, celle-ci s’explique notamment par la vague de vols qui a frappé la commune d’Ittre l’été dernier. En juillet, la zone de police a enregistré 14 faits (dont 7 tentatives) et en août, ce chiffre est même grimpé à 34 (dont 24 tentatives) pour porter le nombre total de cambriolages et tentatives en 2017 à Ittre à 101 contre seulement 41 en 2016 !

On ajoutera également que les forces de l’ordre ont tout de même bien travaillé puisqu’au terme d’une enquête rondement menée, elles ont réussi à appréhender l’auteur d’une quinzaine de ces faits à la fin de l’été.

Car en ce qui concerne les autres communes de la zone de police Ouest Brabant wallon, le bilan est plutôt positif puisqu’on note une diminution du nombre de cambriolages et de tentatives tant à Tubize qu’à Rebecq et à Braine-le-Château. La palme revient à Rebecq qui enregistre une belle diminution de 10 % des faits de cambriolages et de tentatives (54 faits en 2017 contre 60 en 2016). Du côté tubizien, la diminution est de 5,5 % (108 faits en 2016 contre 102 en 2017) alors que Braine-le-Château passe de 77 à 70 faits enregistrés l’année dernière (-9 %).

On s’en rend assez vite compte : mis à part le cas d’Ittre qui a été un peu particulier avec cette importante vague de vols et de tentatives, on peut dire que les cambriolages sont généralement à voir à la baisse.

Une diminution qui n’est pas non plus le fruit du hasard puisque plusieurs actions ont été menées par les forces de l’ordre comme de nombreuses visites du conseiller en techno-prévention (40 visites dont 9 préventives) ou encore les surveillances des maisons inoccupées avec 586 demandes de particuliers pour un total de 14.764 passages sur l’ensemble de la zone de police.

Enfin, on n’oubliera pas de citer les actions préventives et l’importance des partenariats locaux de prévention (PLP) qui sont en train de fleurir aux quatre coins de la zone de police Ouest Brabant wallon.