Brabant Wallon

Environ 70% des 105 admissions au poste médical avancé relevaient de la traumatologie.

Les organisateurs des 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve ont procédé à un premier débriefing de la nuit, jeudi vers 03h00, alors que les étudiants commençaient à quitter le site.

Le poste médical avancé avait alors enregistré un peu plus d'admission que lors des précédentes éditions: 105 personnes y avaient reçu des soins. Concernant les interventions de la police, dix arrestations avaient été opérées et cinq retraits de permis ont été ordonnés à la suite de contrôles routiers. Sept des arrestations auxquelles les policiers ont procédé étaient administratives, et trois pour des motifs judiciaires. La nuit n'était cependant pas terminée à l'heure de ce premier bilan, bien que les organisateurs ont observé que les participants semblaient rentrer plus tôt que lors d'autres éditions, notamment via les premiers trains de nuit, sans doute à cause de la pluie.

Environ 70% des 105 admissions au poste médical avancé relevaient de la traumatologie, c'est-à-dire des gens qui se blessent en tombant pour la plupart, avec dans la dernière demi-heure des blessures également dues à des bagarres.

"Seulement 30% des admissions sont liées à l'alcool, ce qui veut dire que les abus en la matière diminuent et, donc, que les mesures qui ont été prises portent leurs fruits" indique Arnaud Dupuis, le président du CSE Animations.