Brabant Wallon

Les centristes feront en effet campagne sous le sigle CH +

Pour leur campagne locale, les humanistes de Wavre ont décidé de dépoussiérer leurs logo et appellation. Exit le "D" de "démocrate", et place à un "+". De CDH, on passe donc à CH +. Le "C" signifie "challenge" au lieu de "centre".

"Notre challenge est de mettre fin à la majorité absolue à Wavre", insiste Benoît Thoreau, chef de file. Humaniste pour "mettre les habitants de Wavre, Limal et Bierges au centre des décisions et un + pour une liste qui dépasse les clivages politiques".

Dix-sept candidats de la liste sont membres du CDH, les quatorze autres veulent rester indépendants de tout parti politique mais adhèrent au projet. Côté programme justement, le CH + veut rapprocher le citoyen de la politique. "La population attend en effet qu’on la prenne mieux en compte, qu’on l’écoute, que ses avis puissent permettre de modifier le cours de certains projets. Concrètement, et dans une première étape, des commissions d’avis comme la Commission consultative d’Aménagement du territoire et de la Mobilité (CCATM) devront être mises en place. Wavre est la seule commune du Brabant wallon à ne pas en disposer et doit donc rattraper son retard", estiment-ils.

Aussi, les candidats veulent apporter des solutions à la mobilité dans notre commune, dynamiser le centre-ville et son commerce, en assainissant les bâtiments dégradés et inoccupés. Mais aussi construire enfin la piscine communale.