Brabant Wallon La jeune conductrice heurtée par un conducteur-fantôme alors qu'elle circulait sur l'E19 Paris-Bruxelles à hauteur de Wauthier-Braine a été grièvement blessée. La jeune femme, née en 1994, a subi un "choc majeur" selon les termes du substitut du procureur du Roi de Nivelles, Eric Janssens. Si son pronostic vital n'est pas engagé, elle devrait être opéré dans la journée.

Les faits se sont produits vers 2 h 15 sur l'E19 à hauteur de la borne kilométrique 74. Quelques instants avant les faits, la police avait été alertée de la présence d'un conducteur-fantôme sur l'autoroute. Mais la police n'a pas pu arriver à temps pour l'intercepter.

Le conducteur fantôme, né en 1958, a été tué sur le coup. Il ne portait pas de ceinture de sécurité. Des examens seront réalisés sur sa dépouille pour tenter de déterminer s'il roulait sous influence.

A l'heure actuelle, aucune piste n'est écartée pour expliquer pourquoi le conducteur circulait à contre-sens. Ni celle de la conduite sous infliuence, ni celle du suicide.

L'accident a entraîné la fermeture de l'autoroute le temps qu'un expert automobile et un médecin-légiste descendent sur les lieux. L'autoroute était encore fermée à l'heure de pointe, provoquant d'importants embouteillages. Elle a été rouverte aux environs de 8 h.