Brabant Wallon Passionnée et dynamique, Béatrice Moniot (Les secrets de Miel de Béatrice), s’est éteinte, foudroyée par la maladie.

La "petite abeille" qui dirigeait sa petite ruche du Crécou à Orp-le-Grand, est décédée, ce mercredi, de manière assez fulgurante. Atteinte par la maladie du crabe, elle ne laissait pourtant rien transparaître jusque la semaine dernière où elle avouait être fatiguée, perdant une partie de la vue suite au traitement conséquent qu’elle suivait.

Et puis, subitement, tout a basculé, très vite, trop vite… Souriante, optimiste, dynamique, passionnée, investie dans ce qu’elle faisait, Béatrice Moniot, la cinquantaine, était ce que l’on peut appeler une personnalité touchante dans la région.

À la tête de sa petite entreprise Les Secrets de Miel de Béatrice, Béa, comme l’appelaient ses proches, était une petite abeille merveilleuse avec un grand cœur, généreuse dans la vie et merveilleuse en amitié, toujours à l écoute de l’autre.

Ce petit bout de femme était de toutes les parties. À chaque salon ou autre activité locale, elle vantait ses produits, dispensaient ses conseils… Jusqu’au bout, elle n’a rien lâché, étant présente au salon animalier voici quinze jours et cherchant toutes les solutions possibles pour le marché artisanal le week-end dernier.

La maladie en a voulu autrement, injustement… À voir les nombreuses marques de soutien sur les réseaux sociaux, on mesure l’importance de Béatrice, dans le cœur des Orp-Jauchois.

Petite Maya s’est envolée… Elle manquera aux siens mais à beaucoup d’autres aussi.