Brabant Wallon Une résidence-services de 48 unités, des logements intergénérationnels, 22 maisons pour les jeunes, 42 appartements. Le centre d’Hamme-Mille devrait évoluer !

Un projet à ancrage local, porté par une famille d’Hamme-Mille, voilà ce qui est proposé aux habitants de Beauvechain qui sont invités, lundi prochain à 20 h en la salle du Relais St Martin, en vue de prendre connaissance du dossier, et surtout, à s’exprimer. C’est sur la parcelle pas encore construite, chaussée de Louvain à Hamme-Mille, que ce nouveau cœur de village est envisagé.

Une résidence-services de 48 unités, un centre médical, un espace bureau, quelques commerces pour moins de 400m2 et des services de proximité (banque, etc.), mais aussi quatre unités de logements intergénérationnels, 22 logements de type maison pour jeunes ou encore 48 unités d’appartements, soit ni plus ni moins qu’une réponse aux besoins de la population.

Le projet n’a pas oublié la mobilité avec 80 emplacements de parking en sous-sol, 111 emplacements pour les visiteurs et le public ainsi que 42 places privatives pour les maisons. À cela, il faudra ajouter un rond-point qui permettra, avec celui du carrefour du centre, d’apporter une réponse aux soucis de circulation actuels. Une touche écologique est par ailleurs prévue avec 1,5 hectare de zone de maillage écologique, à l’arrière, qui sera non seulement une zone tampon mais également une zone naturelle et un parc. "Cette zone sera nécessairement discutée avec toutes les parties, indique Didier Plaaschaert, auteur de projet. Il faut bien indiquer aux citoyens qu’à ce stade, il ne s’agit que d’un pré-projet, avec une réunion prévue, préalable à l’étude d’incidences où les habitants pourront encore s’exprimer ainsi que les associations environnementales."

Mais le projet est plus vaste encore, avec une zone réservée au domaine public, où les autorités de Beauvechain pourront donner leur avis et réaliser des projets. Une zone de tri également, pour répondre aux attentes environnementales, ainsi qu’une zone de maillage bleu. "La situation météorologique a évolué. Les phénomènes se reproduisent plus souvent et de manière plus aiguë… Récupérer ces eaux exceptionnelles, cela doit se faire au-delà de simples bassins d’orage…"

À ceux qui se souviennent du projet imaginé à l’époque par le groupe Mestdagh, le dossier qui arrive et sera présenté aux habitants n’a plus rien à voir. "On a fait table rase du passé. Ce n’est pas un projet commercial, mais bien un projet réfléchi et qui pourra subvenir à une série de demandes. Bien entendu, les avis, commentaires, suggestions et autres remarques qui ont été émises lors de la présentation du projet, mais également au sujet de la fiche PCDR pour l’aménagement du cœur de Hamme-Mille ont été examinés afin de présenter un premier projet le plus intéressant possible."

Des maisons à 260.000 euros

Une maison, pour un jeune, c’est un gouffre financier ! Ce n’est pas neuf, les jeunes ont de plus en plus de mal de s’installer dans leur village, vu les coûts de l’immobilier. Avec le dossier qui sera présenté lundi aux habitants de Beauvechain, les personnes qui sont derrière ce projet veulent apporter une réponse ciblée à cette tranche de la population.

Didier Plaaschaert, auteur de projet, confirme ! "À Beauvechain, l’offre de nouvelles habitations tourne autour d’un prix de 400 000 euros. Ici, nous devrions avoir une offre qui répond davantage aux attentes des jeunes couples, avec un prix avoisinant les 260 000 euros, ce qui est donc nettement plus abordable."

La zone actuelle est en zone humide. Les personnes derrière le projet ne s’en cachent pas. "Zone humide, oui, mais pas zone inondable. 15 % du terrain seront cependant imperméabilisés. Nous avons trois priorités avec ce projet : la mobilité, l’eau et l’évaluation biologique."

Tout un processus est à prévoir pour mettre sur pied le projet. "Le souhait idéal serait de pouvoir obtenir une décision favorable au début 2020 !"