Brabant Wallon 4,5 % d’élèves sont concernés alors que 20 écoles ont encore des places

À la fin de la première phase d’inscriptions pour l’accès en première secondaire, pas moins de 1.806 élèves de sixième primaire n’ont pas trouvé d’école. "L’analyse des chiffres de la commission interréseaux des inscriptions (CIRI) à la fin de la première phase des inscriptions en première secondaire révèle une situation catastrophique pour de nombreuses familles", déplore les membres de l’ASBL Élèves.

Si Bruxelles est la région la plus problématique, le reste de la Communauté française n’est pas épargné. On compte ainsi 617 élèves sans école à ce jour en Wallonie. Dont 204 rien qu’en Brabant wallon. La Jeune Province connaît d’ailleurs une bien triste évolution puisqu’à cette même période l’an dernier, 79 enfants ne savaient toujours pas dans quelle école ils seraient scolarisés. La hausse est donc de 158 % !

"L’analyse plus détaillée des chiffres de la CIRI ne laisse guère d’espoir aux enfants et à leur famille, déplore l’ASBL Élèves. À ce jour, le nombre de places encore disponibles diminue en comparaison à la même période de l’année dernière. Cette saga prévisible et dénoncée dès 2007 se poursuit et s’amplifie ! Seule une école a été créée sur les 12 derniers mois alors que la croissance démographique augmente. Il ne s’agit pas de problèmes ponctuels mais bien d’un drame structurel construit de longue date dont les conséquences ne vont faire que s’amplifier au fil du temps."

Et de déplorer les conséquences psychologiques sur les enfants : "Les décrets Inscription n’ont pas rencontré les bénéfices attendus de mixité sociale ou d’égalité des enfants. Ils engendrent au contraire du côté des parents, des enfants et des écoles perte de confiance, stress et angoisse."

Au final, 88,25 % des élèves du BW seront scolarisés dans l’école de leur premier choix, et 4,52 % sont sur liste d’attente alors même que 20 écoles disposent toujours de places en BW. En revanche, 17 affichent déjà complet.