Brabant Wallon

2.465 automobilistes ont été flashés au mois d'avril !

La zone de police Ouest Brabant wallon a dressé le bilan des contrôles effectués lors du dernier mois. Et le constat est inquiétant : sur les 8.656 véhicules contrôlés en avril, 2.465 étaient en infraction, soit plus d’un conducteur sur quatre !

Pourtant, on ne peut pas dire que les policiers ne jouent pas le jeu puisqu’ils annoncent quotidiennement, sur leur page Facebook, les endroits où les vitesses seront contrôlées. Mais visiblement, cette prévention n’est pas suffisante, place donc à la répression..

Au total, quatre artères de la cité du Betchard ont été soumises aux flashes : il s’agit de la rue de Bruxelles (819 véhicules contrôlés, 472 en infraction et vitesse maximale enregistrée : 96 au lieu de 50), de la route Provinciale (1.227 véhicules contrôlés, 458 en infraction et vitesse maximale à 87 au lieu de 50), de la chaussée d’Enghien (104 véhicules contrôlés et… aucun en infraction) et de la rue de Tubize (118 véhicules contrôlés, 54 en infraction avec une vitesse record de 120 au lieu de 50).

"La palme du mauvais conducteur revient à un pilote qui a été photographié à 120 km/h au lieu des 50 autorisés. Il recevra son prix lors d’une audience avec le parquet section roulage. En espérant qu’il n’arrose pas cela", ironise la zone de police.

À Braine-le-Château, ce sont les rues de Tubize (2.996 véhicules contrôlés, 1.077 en infraction et 93 au lieu de 50), de Nivelles (472 contrôles, 18 en infraction et 91 au lieu de 70) et la chaussée d’Ophain (266 contrôles, 61 en infraction et 85 au lieu de 50) qui ont été contrôlées.

Pour Rebecq, la zone de police s’est occupée de la chaussée d’Enghien (647 contrôles, 36 en infraction et 127 au lieu de 90), de la rue de Bruxelles (1.283 contrôles, 184 en tort et 123 au lieu de 70) et de la route de Quenast (268 contrôles, 34 en excès et 78 au lieu de 50). Enfin, à Ittre, des contrôles de vitesse ont été effectués dans la rue de Clabecq à deux reprises (287 contrôles, 29 en excès et 68 au lieu de 50 la première fois et 169 contrôles, 42 en infraction et 65 au lieu de 50 la seconde fois).