Brabant Wallon Braine-l’Alleud et Ottignies-Louvain-la-Neuve ont enregistré plus de 100 unions

"Par les liens sacrés du mariage, je vous déclare mari et femme !" Cette phrase, l’année dernière, a été répétée plus de 1.000 fois en Brabant wallon. 1.231 fois pour être précis. En effet, ce chiffre correspond au nombre d’unions qui ont été officialisées en 2017, soit plus de trois mariages par jour en moyenne.

Bien évidemment, certains mois font plus recette que d’autres. C’est en juin et en septembre que les mariages sont les plus nombreux.

Mais outre ces mois les plus propices aux unions, dans quelle commune brabançonne wallonne s’est-on le plus mis la bague au doigt en 2017 ? Tout en haut du classement, on retrouve Braine-l’Alleud et ses 123 unions. Un chiffre important puisqu’en 2015, ils n’étaient "que" 97 à se dire "oui". Juste derrière Braine-l’Alleud, et avec très exactement 106 mariages, on retrouve Ottignies-Louvain-la-Neuve. C’est onze unions de plus qu’en 2016. Enfin, pour compléter ce podium, Nivelles (93 mariages en 2017) grimpe sur la troisième marche.

À l’opposé, des communes comme Incourt (12 unions), Hélécine (13) et Walhain (16) sont les trois entités où le moins de mariages ont été célébrés en 2017. On notera qu’en règle générale, le nombre de mariages reste constant au sein de la Jeune Province puisqu’il n’y en a eu que huit de moins entre 2017 et 2016.

Enfin, pour être complet, on ajoutera que l’âge moyen au premier mariage progresse encore au fil du temps pour atteindre 33,7 ans pour le premier conjoint et 31,4 ans pour le second. L’écart d’âge entre les deux mariés reste quant à lui relativement stable. On note une différence de deux à trois ans dans la majorité des cas.